En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8104-STEEMI-001 - Chercheur Post-doctoral : Latence du VIH (H/F)

Chercheur Post-doctoral : Latence du VIH (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur Post-doctoral : Latence du VIH (H/F)
Référence : UMR8104-STEEMI-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 3081€ selon le barème de rémunération applicable au CNRS, Fonction Publique d'État
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Relation hôte-pathogène, immunologie, inflammation

Missions

Un poste de chercheur postdoctoral de deux ans est disponible au sein de l'équipe Interactions Virus-Hôtes de l'Institut Cochin à Paris, France (www.institutcochin.fr/en/equipes/virus-host-interactions). Décrypter les mécanismes moléculaires à l’origine de la latence du VIH est primordial pour développer des stratégies de traitement efficaces. Notre laboratoire explore les mécanismes de la latence du VIH-1 conduisant à la persistance de cellules hébergeant des virus compétents pour la réplication mais transcriptionnel silencieux. Ce projet vise à comprendre comment les facteurs cellulaires contrôlant la terminaison prématurée de la transcription inhibent la transcription du VIH dans les cellules infectées latentes (Gérard et al. Cell Host & Microbe 2015 ; Ait-Said et al, PNAS 2023).

Activités

Biologie cellulaire et moléculaire, virologie moléculaire, production de vecteurs/virus, culture cellulaire (lignées cellulaires et cellules primaires), biochimie, (IP, WB, expression et purification de protéines), ChIP, transcriptomique, analyse bioinformatique.

Compétences

Solide expérience en mécanismes de régulation transcription/post-transcription et/ou virologie moléculaire.
Des compétences en bioinformatique et/ou une expérience avec le VIH seront un avantage.
Excellentes compétences en communication orale et écrite en anglais, ainsi que de solides capacités organisationnelles et analytiques sont requises.

Contexte de travail

L’Institut Cochin est un centre de recherche biomédical placé sous la co-tutelle administrative de l’Inserm, du CNRS et d’Université Paris Cité. L’Institut Cochin regroupe 41 équipes de recherche et 10 plateformes.
L’équipe Interactions Hôte-Virus est composée de 16 collaborateurs

https://institutcochin.fr/equipes/interactions-hote-virus

Contraintes et risques

Travail en Laboratoire de classe 2 et de classe 3

Informations complémentaires

L’Institut Cochin est un centre de recherche biomédical placé sous la co-tutelle administrative de l’Inserm, du CNRS et d’Université Paris Cité. L’Institut Cochin regroupe 41 équipes de recherche et 10 plateformes.
L’équipe Interactions Hôte-Virus est composée de 16 collaborateurs
https://institutcochin.fr/equipes/interactions-hote-virus