En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7533-BEAMOE0-009 - 1 Post-doc H/F en sociologie/sociologie politique dans le cadre de l'ERC TARICA

1 Post-doc H/F en sociologie/sociologie politique dans le cadre de l'ERC TARICA

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7533-BEAMOE0-009
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 13 janvier 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2695 et 3841 € bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre de l'opération de recherche de l'ERC TARICA portant sur la reconfiguration de rapports entre acteurs économiques et pouvoir politique, le (la) chercheur-eure devra fournir un travail de recherche régulier sur la thématique des conflits et confrontations autour des projets visant à promouvoir des pratiques économiques et sociales inspirés du modèle dit de l'économie islamique. Il/elle sera amené (e) à effectuer des déplacements et des enquêtes de terrain dans les deux pays d'étude retenus (Tunisie, Maroc). Il /elle travaillera sous la supervision de la coordinatrice scientifique du programme et en lien étroit avec l'équipe de core-researchers. Il/elle aura à fournir régulièrement un état d'avancement de son travail, à publier dans le cadre du programme et à contribuer à la finalisation de la publication collective valorisant les travaux de l'opération de recherche sur les rapports entre acteurs économiques et pouvoir politique. Il/elle s'engage à travailler exclusivement pour le projet de recherche, à participer aux activités collectives (organisation/ animation de séminaires et d'ateliers, etc.) et au besoin de gestion.

Activités

Recherche scientifique dans le cadre du programme de recherche TARICA (Changements politiques et socio-institutionnels en Afrique du Nord. Confrontation des modèles et diversité des trajectoires) : recherches de terrain, publication de rapports de rechercher et d'articles dans des revues scientifiques ; organisation et participation aux activités collectives, dont réunions et séminaires, colloques, ateliers et publications collectives.

Compétences

Le/la candidat(e) doit être titulaire d'un doctorat en sociologie/sociologie politique. Il/elle devra de préférence avoir déjà travaillé sur la thématique des pratiques et projets inspirés du modèle de « l'économie islamique, dans un ou plusieurs pays de l'Afrique du Nord. Une bonne connaissance de l'ère géographique du Nord de l'Afrique et au moins une expérience de terrain dans l'un des pays étudiés est requise. Il/elle doit avoir d'excellentes compétences rédactionnelles en français. La connaissance de l'anglais et de l'arabe est exigée. Excellente maîtrise du pack Office et très bonne connaissance des logiciels de traitement et d'analyse de données (Excel, SPSS, etc.).

Contexte de travail

Le programme TARICA (Changements politiques et socio-institutionnels en Afrique du Nord. Confrontation des modèles et diversité des trajectoires), financé par un Advanced Grant du European Research Council (ERC) vise à analyser les mutations en cours dans le nord de l'Afrique sous l'angle de la diffusion, confrontation et hybridation de divers modèles politiques, sociétaux et économiques, et en tant que produit de l'appropriation et de la réinterprétation qu'en font les acteurs. Il s'agit de saisir la manière dont différents acteurs publics, privés et associatifs se positionnent dans les espaces ouverts par l'effondrement ou la remise en cause des systèmes politiques autoritaires, et d'analyser leurs stratégies en lien avec les modèles de référence et les registres normatifs qui inspirent leurs actions. L'objectif est aussi d'identifier les facteurs et les processus qui rendent possible (ou qui empêchent) la mise en place de dispositifs institutionnels à même de gérer la diversité sociale, le pluralisme et les conflits. A partir de cette approche centrée sur les acteurs, nous cherchons à mettre en évidence les processus complexes qui contribuent à la diversité des trajectoires suivies par les cinq pays d'Afrique du Nord directement ou indirectement touchés par les « révoltes arabes », à savoir la Tunisie, l'Égypte, le Maroc, l'Algérie et la Libye, chacun de ces pays représentant un cas d'étude, voire un « modèle » à part entière. S'appuyant sur une approche pluridisciplinaire et comparative, qui articule différents niveaux d'analyse, le projet propose d'explorer ces différents processus à travers trois axes de recherche complémentaires : (i) les recompositions du jeu politique et les formes de régulation, (ii) la justice transitionnelle et les modèles de réconciliation, (iii) les modèles de développement et de justice sociale.

On en parle sur Twitter !