En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7346-ANNPOR-128 - Ingénieur Expert en instrumentation dans la mission spatiale Euclid (H/F)

Ingénieur Expert en instrumentation dans la mission spatiale Euclid (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 19 juin 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur Expert en instrumentation dans la mission spatiale Euclid (H/F)
Référence : UMR7346-ANNPOR-128
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : jeudi 21 mars 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2866 et 3491 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Ingénieur-e en conception instrumentale

Missions

Support aux activités de l’Instrument Scientist du NISP spectroscopie de la mission spatiale Euclid, pendant la phase en opération.

Activités

Le « Centre de Physique des particules de Marseille » (CPPM) ouvre un poste pour travailler dans la préparation de la phase de recette en vol de l’instrument NISP de la mission spatiale Euclid. La mission Euclid, projet international de l’Agence Spatiale Européenne (ESA) en opération depuis son lancement le 1er juillet 2023, a pour ambition de comprendre la nature de la matière noire et de l’énergie sombre qui composent 95% de notre Univers. Pour cela, Euclid va mesurer la forme et la position de plusieurs dizaines de millions de galaxies grâce à deux instruments, un imageur dans le domaine visible, l’instrument VIS, et un spectrophotomètre dans le domaine du proche infrarouge, l’instrument NISP.
L’équipe du CPPM est fortement impliquée dans le projet Euclid, et a la responsabilité scientifique du NISP, partie spectroscopie. L’équipe travaille sur les codes d’analyses des données au sol et en vol du NISP ainsi que sur la calibration de l’instrument. Le CPPM est aussi un acteur majeur dans la caractérisation des détecteurs infrarouges de l’instrument, et une partie de l’équipe travaille sur les développements de codes de simulation du NISP pour la spectroscopique.
La personne recrutée sur ce poste s’intégrera dans cette équipe d’experts de l’instrument NISP. Elle aura en charge la vérification des performances de l’instrument NISP et son suivi dans le cadre des activités de l’équipe des IOT (Instrument Operation Team) du NISP d’Euclid pendant sa phase en opération. Il s’agira d’être un support à l’Instrument Scientist de l’instrument NISP, scientifique basé au CPPM. Cette activité inclut la préparation des codes d’analyse des données vol et la validation des procédures de calibration et des séquences de vérification des performances de l’instrument ainsi que la participation aux shifts opération à Madrid au centre des opérations des données scientifiques (SOC).
Le contrat est à pourvoir pour janvier 2024, pour une durée de 1 an, avec une extension possible.

Compétences

La personne qui candidate à ce poste doit avoir :
Savoirs :
• Une thèse de doctorat en Physique, Astrophysique / Ingénieur en instrumentation des grandes écoles
• Connaissances approfondies en génie logiciel
• Connaissances approfondies en traitement de signal, traitement d'image et caractérisation statistique
Savoir-faire :
• Analyse et modélisation de données scientifiques
• Maitrise des langages de programmation C/C++/Python
• Connaissance du système d’exploitation Linux/Unix et des machines virtuelles
• Langue anglaise : niveau C2 ou C1 (cadre européen commun de référence pour les langues)
• Rédaction des rapports techniques en anglais
Savoir être :
• Capacité à travailler en équipe et au sein d’une grande collaboration internationale.

 Une expertise dans les domaines de l’instrumentation, du spatial, ou de la réduction de données en astronomie/cosmologie sera un plus.
 Possibilité de joindre des lettres de recommandation à votre candidature.

Contexte de travail

Situé au cœur du Parc National des Calanques, sur le campus de Luminy, le CPPM est un laboratoire de recherche commun au CNRS et à Aix-Marseille Université, qui compte environ 180 chercheurs, ingénieurs et doctorants. Le laboratoire étudie des sujets allant de la physique des particules à la physique des astroparticules et à la cosmologie, avec une forte force technologique en électronique, mécanique, instrumentation et informatique, permettant la conception et la construction de systèmes de détection de pointe, souvent appelés à fonctionner dans des conditions extrêmes : dans les profondeurs de la mer, dans l'espace ou sous terre. La plupart de nos recherches sont menées dans le cadre de collaborations scientifiques internationales de premier plan et nos contributions sont reconnues dans le monde entier. Le CPPM s'engage à mener des recherches éthiques et à promouvoir la diversité et l'inclusion sur le lieu de travail, et fournit un soutien administratif et logistique aux nouveaux arrivants, en particulier aux doctorants. (plus de détails ici : https://www.cppm.in2p3.fr/web/fr/index.html)