En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7186-EMMGRI-001 - Anthropologie de la robotique souple, design et éco-conception H/F

Anthropologie de la robotique souple, design et éco-conception H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Anthropologie de la robotique souple, design et éco-conception H/F
Référence : UMR7186-EMMGRI-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NANTERRE
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 3081€ et 4 756€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Anthropologie et étude comparative des sociétés contemporaines

Missions

Alors que la crise écologique nous pousse à prendre de plus en plus en compte les différents types de vie qui constituent nos environnements, et cela jusqu’à la matière elle-même, comment concevoir de nouvelles formes de robotique davantage adaptées à nos environnements ? L’action structurante 1 du PEPR “Robotique organique” propose de répondre à cette problématique grâce à une approche hybride, tant d’un point de vue matériel que disciplinaire, en impliquant aux côtés des sciences de l’ingénieur et de la communication aussi bien l'anthropologie, les sciences cognitives, l’art et le design.
A travers le champ de la robotique de manipulation, les travaux menés s’attachent à l’intégration de la souplesse dans le robot : dans sa matière pour une intelligence qui soit incarnée, conduisant à repenser sa programmation, dans la relation humain-robot, et dans la composition des technologies exploitées pour le rendre éco-soutenable. Plusieurs formes de robots sont considérées, où le recours à la souplesse est intrinsèque à l’architecture, avec des robots souples, continus, ou via des approches hybrides comme le recours aux robots tensègres.
Dans ce projet, la souplesse est vue comme un moyen de repenser la conception du robot dans son intégralité. Il s'agit d'interroger 1 - les ressources matérielles qui peuvent être mobilisées, suivant une démarche relevant de l’éco-conception - ; 2- la relation à l’environnement, ici et maintenant, intégrant l’interaction humain-machine dans une perspective collaborative ; 3- quelles relations sur le long terme, évolutives, durables d’un tel robot avec leur environnement et l’homme.
Si la souplesse est le plus souvent envisagée dans un sens étroit, strictement matériel, la perspective se veut ici bien plus large, intégrant les sciences humaines et sociales. En effet, plutôt que d’agir sur l’environnement, il s’agit davantage d’agir avec l’environnement, de mieux s’y adapter pour répondre à un besoin d’acceptabilité et, même, de désirabilité, de ces nouvelles formes de robotique qui sauront mettre à profit une encorporation tant attendue, aussi bien sur le plan matériel, logiciel qu’environnemental.

Activités

Les recherches de la postdoctorante ou du postdoctorant exploreront l’impact de nos systèmes robotiques, en incluant leur composantes, leurs filières d'approvisionnement, leur coût énergétique. Elles proposeront des méthodes nouvelles d'enquête auprès des concepteurs mais aussi des moyens innovants de visualiser l’ensemble des implications de la production d’un robot afin de se représenter plus concrètement ce que cette production implique. Il s'agit de travailler à des dispositifs permettant de qualifier plus précisément la soutenabilité environnementale des robots en intégrant les travaux des sciences humaines et sociales.

Compétences

La personne recrutée doit se situer idéalement au croisement du design, de l'anthropologie et de la robotique. Elle doit avoir une appétence pour les approches low tech de la conception et du design et être en mesure de travailler en collaboration étroite avec des roboticiens. Elle doit pouvoir mettre en œuvre des approches méthodologiques de type ethnographique, participera à l'expérimentation d'approches cartographiques permettant de visualiser l'ensemble des composants entrant dans la conception d'un robot, et aidera à penser avec les ingénieurs des solutions de design orientées écoconception. L’approche interdisciplinaire étant un élément central du projet, la personne recrutée pourra avoir des connaissances dans un ou plusieurs domaines des sciences sociales : études matérielles, cartographie, infrastructure studies. Le poste sera à temps plein pendant 36 mois.

Contexte de travail

La chercheuse ou le chercheur sera accueilli·e au sein du laboratoire d'anthropologie comparative LESC-CNRS-UMR 7186 (https://www.lesc-cnrs.fr/fr/), thème Champs du possible et fera partie intégrante du projet de la Maison des Humanités Potentielles, intégré à l'écosystème de la MSH Mondes où elle sera fortement encouragée à animer des activités et aidera à structurer un pôle de recherche et d'expérimentation collective consacré à la matériologie profonde.

La recherche s'inscrit dans le cadre du projet (PEPR O2R - AS1- Matériau, architecture et intelligence incarnée) financé par l'ANR (PEPR Robotique organique [O2R]) et coordonné par Pierre Renaud (INSA, Université de Strasbourg), et compte 7 unités partenaires : CEA LIST (Grenoble), l'ENSAD (Paris), le LS2N (Nantes), L'ETIS (Cergy Pontoise), le LESC-CNRS-UMR7186 (Nanterre), le FEMTO-ST-CNRS UMR 6174 (Besançon), le CRISTAL-CNRS-UMR 9189 (Lille).
Le responsable scientifique du projet au sein du LESC est Emmanuel Grimaud.

Conditions d’accueil : la chercheuse ou le chercheur bénéficiera de ressources sur son lieu de travail (un bureau, ressources éditoriales en ligne, consommables de bureau).

Rémunération brute mensuelle comprise entre 3081€ et 4 756€ selon expérience

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Aucune contrainte et risque particulier

Informations complémentaires

PEPR O2R - AS1- Matériau, architecture et intelligence incarnée, financé par l'ANR (PEPR Robotique organique [O2R])