En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7162-NATMER0-015 - Contrat post-doctoral "Etats Quantiques du Mouvement d'un Résonateur Mécanique" (H/F)

Contrat post-doctoral "Etats Quantiques du Mouvement d'un Résonateur Mécanique" (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 13 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7162-NATMER0-015
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mercredi 22 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2793 et 3210 euros brut mensuel en fonction de l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce projet vise ici la génération d'états de superposition quantique du mouvement dans un résonateur optomécanique initialement préparé dans son état fondamental mécanique grâce à un environnement à ultra-basse température. La cavité sera pompée optiquement afin de réaliser une superposition cohérente d'opérations d'addition et de soustraction (via des interactions Raman à un photon) et d'opérations identité. Ceci permettra la transformation de l'état initial de vide quantique en un état cible quelconque [4]. La reconstruction des états générés sera ensuite réalisée par détection homodyne optique.
[4] MR Vanner, M Aspelmeyer, and MS Kim, PRL 110, 010504 (2013).

Activités

Les activités du/de la postdoctorant/e recruté/e viseront à la réalisation des objectifs développés ci-dessus, i.e. la génération et caractérisation d'états quantiques du mouvement. Elles incluent le design et la réalisation du montage optique avec pompage à deux couleurs, échantillon à ultrabasse température et opération dans le régime de photons uniques ; la fabrication et caractérisation d'échantillons ; l'acquisition et le traitement des données ; l'utilisation du modèle théorique [4].
[4] MR Vanner, M Aspelmeyer, and MS Kim, PRL 110, 010504 (2013).

Compétences

Les candidats doivent être titulaire d'une thèse en physique et disposer d'une formation solide en optique et mécanique quantique. Une expérience dans le montage d'expériences d'optique, la modélisation numérique, et l'acquisition automatisée et traitement de données expérimentales sont souhaitées. Maîtrise de l'anglais.

Contexte de travail

Les travaux se dérouleront au laboratoire Matériaux et Phénomènes Quantiques (MPQ, https://mpq.u-paris.fr), unité mixte du CNRS et de l'Université Paris Cité, installée sur le campus Paris Rive Gauche. Le laboratoire est spécialisé dans l'étude des matériaux quantiques de frontière et dans le développement de dispositifs quantiques innovants.
Le ou la postdoctorant(e) rejoindra le groupe de recherche en nano-optomécanique qui accueille une activité d'optique quantique dans des nanodisques semiconducteurs [5]. Il/elle bénéficiera d'un environnement expérimental opérationnel pour le projet (optique, cryogénie, instrumentation), d'outils numériques et de l'accès à la salle blanche du laboratoire.
[5] B Guha, S Mariani, A Lemaître, S Combrié, G Leo, and I Favero, Opt. Express 25, 24639 (2017).

Contraintes et risques

Risques laser

On en parle sur Twitter !