En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7159-ERIFOU-004 - Chercheur(e) (H/F) en Ecologie marine

Chercheur(e) (H/F) en Ecologie marine

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7159-ERIFOU-004
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 3 décembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2605 € et 3615 € bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le chercheur (H/F) fera partie de l'équipe PROTEO qui s'intéresse aux interactions entre l'océanographie physique et les systèmes écologiques au sein du LOCEAN, et fera aussi partie de l'équipe « prédateurs marins » du CEBC. Il/Elle travaillera sous la supervision de Cédric Cotté dans le cadre du projet BEST SEECTOR ayant pour objet l'étude des hotspots mésopelagiques dans le sud de l'océan Indien.

Activités

Le chercheur (H/F) contribuera à différents aspects du programme SEECTOR :
• étude/ analyses des données télémétriques pour la distribution et le comportement des prédateurs supérieurs (oiseaux et mammifères marins)
• identification des zones importantes pour les prédateurs
• croiser ces informations avec les densités de micronecton issues des mesures acoustiques (travail en collaboration avec un post-doctorant)
• investigation des processus océanographiques à l'origine des hotspots trophiques
• Application des scénarios climatiques pour examiner le devenir de ces hotspots
• publication d'un article sur ces analyses

Compétences

Les candidats doivent posséder un doctorat dans le domaine de l'écologie marine et une compétence en recherche attestée par plusieurs publications en premier/co-premier ou deuxième auteur en lien avec la thématique et les activités du projet. D'autres critères essentiels à ce poste sont une bonne connaissance des prédateurs supérieurs et de leur comportement en mer (« foraging »), ainsi qu'une expertise démontrée dans le biologging idéalement avec une expérience dans le suivi télémétrique des oiseaux et mammifères marins dans l'océan austral. Une solide connaissance dans l'utilisation de grandes bases de données est aussi essentielle. Enfin, une bonne maitrise de l'anglais parlé et écrit est requise pour l'écriture des articles scientifiques et la présentation des résultats. Les candidats doivent aussi montrer une aptitude au travail en équipe afin de travailler efficacement avec d'autres postdoctorants et la communauté de l'océanographie physique et du climat.

Contexte de travail

Le CNRS est un acteur clé de la recherche internationale et un innovateur reconnu. L'UMR 7159, Laboratoire d'Océanographie et du Climat : Expérimentations et Approches Numériques (LOCEAN) est une unité mixte de recherche en partenariat avec l'Université Pierre et Marie Curie (UPMC – tutelle principale), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et le Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN). Il est localisé sur trois sites: le campus Jussieu à l'UPMC et le MNHN à Paris, et le campus IRD France Nord à Bondy et il comporte de nombreuses implantations au Sud, grâce au réseau de collaborations et de laboratoires mixtes internationaux de l'IRD (SW Pacifique, Inde, Afrique, Amérique du Sud). Le chercheur sera accueilli au LOCEAN (site de Jussieu) et également au Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (CEBC), situé dans les Deux-Sèvres dans la forêt domaniale de Chizé, développant des programmes d'étude en écologie sur les animaux sauvages dans leur milieu naturel. Il/elle bénéficiera de l'environnement de travail offert par ces 2 laboratoires (bureau, poste de travail, informatique, accès réseau, etc.)

Contraintes et risques

Le chercheur devra effectuer quelques déplacements en raison de la collaboration entre le LOCEAN et le CEBC associée au projet

Informations complémentaires

Programme scientifique SEECTOR

On en parle sur Twitter !