En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7031-SANGUE-027 - Chercheur/Chercheuse sur le CND derrière écrans par méthodes d'imagerie ultrasonore (H/F)

Chercheur/Chercheuse sur le CND derrière écrans par méthodes d'imagerie ultrasonore (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 13 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7031-SANGUE-027
Lieu de travail : AIX EN PROVENCE
Date de publication : mardi 22 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2889.51 et 3321.55 bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le CEA étudie les diverses possibilités pour contrôler de manière non destructive la cuve primaire ainsi que les internes de cuve dans le cadre des réacteurs de génération IV, initialement prévus avec un refroidissement au sodium liquide. L'inspection de structures immergées dans un fluide opaque pourrait être réalisée depuis l'extérieur du milieu fluide, mais cette configuration présente une complexité particulière en raison du caractère hétérogène du domaine à inspecter (succession d'interfaces solide/liquide). Parmi les techniques de contrôle ultrasonore, les ondes de Lamb ont été identifiées comme une solution possible pour une propagation optimale dans un tel système. Le potentiel du retournement temporel a été récemment étudié dans le but d'améliorer le contrôle et la détection de défauts dans une et deux plaques parallèles immergées.
Ce recrutement est initié dans le cadre du laboratoire commun MISTRAL (collaboration entre le LMA et le CEA) et se fera dans la continuité des travaux de thèse effectués au LMA sur la « Génération et propagation d'ondes de Lamb dans les structures multi-plaques - Apport du retournement temporel pour le contrôle non destructif par ultrasons des cuves de réacteurs de génération IV ». Cette thèse faisait suite à de nombreuses études sur le sujet (thèses, stages et contrats), toujours dans le cadre du Labcom MISTRAL, sur une période de plus d'une dizaine d'années.
Le travail portera donc sur deux points :
- la poursuite des travaux sur l'énergie topologique et la comparaison de différentes solutions d'imagerie de défaut dans des plaques parallèles,
- une synthèse argumentée de tous les travaux menés par le LMA concernant le contrôle derrière écran(s), permettant de mener des conclusions quant à l'applicabilité industrielle.

Activités

- Etudier l'influence de la distance entre les plaques, ainsi que de la géométrie du défaut, sur le résultat de l'énergie topologique,
- Etudier le potentiel et les limites sur trois plaques, ainsi que sur une plaque à l'échelle 1,
- Etudier l'éventuel apport et/ou limitation des méthodes MPF (Match Field Processing) et DORT
- Valoriser les travaux réalisés
- Réaliser un travail d'analyse et de synthèse de tous les travaux antérieurs menés par le LMA depuis les années 2000 concernant la problématique du contrôle derrière écrans, afin d'en dégager les principales conclusions, les perspectives générales et les verrous restants.

Compétences

- Doctorat en acoustique
- Connaissances approfondies en propagation ultrasonore, ondes de Lamb, méthodes de retournement temporel
- Rigueur, autonomie, esprit de synthèse, travail en équipe

Contexte de travail

Le laboratoire de Mécanique et d'Acoustique (LMA) est une unité Mixte de recherche du CNRS (UMR 7031) dont les tutelles sont Aix-Marseille Université (AMU), CNRS et Centrale Marseille (ECM).
Le LMA regroupe environ 110 personnes, dont 70 personnels permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, assistants- ingénieurs et technicien) et une trentaine de doctorants.
Le laboratoire développe une recherche originale qui va de la compréhension des phénomènes à l'élaboration de systèmes à fort enjeu technologique ou sociétal, en passant par leur conception ou par le développement des concepts et technologies de base.
Le LMA a des compétences reconnues nationalement et internationalement dans des domaines de la Mécanique des Solides et de l'Acoustique.
Il est structuré en trois équipes de recherche : Matériaux et Structures, Sons, et Ondes et Imagerie où sera affectée la personne recrutée..

Contraintes et risques

Déplacements à prévoir entre le LMA et le CEA Cadarache.

On en parle sur Twitter !