En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR6200-VERVER-012 - Postdoctorat H/F en Synthèse et caractérisation de systèmes π-conjugués commutables pour l'électronique moléculaire

Postdoctorat H/F en Synthèse et caractérisation de systèmes π-conjugués commutables pour l'électronique moléculaire

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 5 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Postdoctorat H/F en Synthèse et caractérisation de systèmes π-conjugués commutables pour l'électronique moléculaire
Référence : UMR6200-VERVER-012
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ANGERS
Date de publication : mardi 13 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 5 mois
Date d'embauche prévue : 15 mars 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2905.76€ à 3205.76€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Architectures moléculaires : synthèses, mécanismes et propriétés

Missions

L'objectif principal des travaux du ou de la stagiaire postdoctoral.e sera de synthétiser et caractériser de nouvelles molécules π-conjuguées pour la réalisation de jonctions moléculaires

Activités

Responsable des tâches principales suivantes :
- synthétiser des molécules π-conjuguées fonctionnalisées
- caractériser leurs propriétés physicochimiques
- faire des points réguliers sur l'avancée du projet
- rédiger des rapports d'activités
- interagir avec les partenaires du projet (IEMN Lille)

Compétences

Le/la Candidat.e devra être titulaire d'un doctorat en chimie organique
Il/elle devra avoir une expérience en synthèse et caractérisation de systèmes π-conjugués (spectroscopies d'absorption et d'émission, voltampérométrie cyclique)
En raison de la nature interdisciplinaire du travail, le/la candidat.e sera amené.e à échanger avec les partenaires physiciens du projet
Une très bonne capacité à communiquer des résultats scientifiques en anglais, à la fois oralement et par écrit, est requise.
Il/elle devra pouvoir travailler en équipe et être autonome.

Contexte de travail

Ces travaux seront développés au laboratoire MOLTECH-Anjou à l'Université d'Angers (France) dans le cadre du projet EVOLMONET (« Evolving electronic transport in molecule / nanoparticles networks »). Ce dernier est financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) Française et sera réalisé en interactions étroites avec nos partenaires physiciens de l'IEMN (Institut d'Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie) à Lille (France).
Les travaux réalisés à MOLTECH-Anjou sont financés par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR).
Le laboratoire MOLTECH-Anjou est une Unité Mixte de Recherche du CNRS et de l'Université d'Angers (UMR 6200) situé à la Faculté des Sciences, 2 Bd Lavoisier 49045 ANGERS Cedex, France. Il associe les compétences de 85 personnes, dont près d'une cinquantaine de chercheurs CNRS, enseignants-chercheurs, ingénieurs et personnels techniques et une trentaine de doctorants et de chercheurs post-doctorants.
L'activité scientifique du laboratoire MOLTECH-Anjou est centrée sur le développement de matériaux moléculaires organiques ou hybrides organiques-inorganiques, en soutien à des axes à forte visibilité comme l'électronique organique, les matériaux stimulables, la nano structuration ou encore les matériaux pour l'énergie. Cinq équipes de recherche mettent en commun leurs expertises (chimie théorique et modélisation, synthèses organique, inorganique, chimie de coordination, supramoléculaire, chimie physique et analytique, élaboration de matériaux) et en photonique. Quatre équipes relèvent de l'Institut National de Chimie du CNRS, la cinquième émargeant à l'Institut National de Physique du CNRS.

Contraintes et risques

Risques liés à l’utilisation de produits chimiques