En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5797-JERBAU-047 - CDD chercheur en imagerie synchrotron et super résolution appliquées aux neurosciences (H/F)

CDD chercheur en imagerie synchrotron et super résolution appliquées aux neurosciences (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 16 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5797-JERBAU-047
Lieu de travail : GRADIGNAN
Date de publication : jeudi 25 novembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663€ et 3069€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Étudier les mécanismes moléculaires de la toxicité synaptique induite par les métaux dans la maladie d'Alzheimer, au moyen d'imageries de fluorescence X synchrotron et de super résolution STED.

Activités

Préparation des échantillons et réalisation de la microscopie STED et d'immunofluorescence des protéines du cytosquelette sur des neurones primaires en culture.
Préparation d'échantillons et participation à des expériences de fluorescence X synchrotron sur des très grands instruments de physique en France et en Europe.
Analyse des données pour l'imagerie quantitative et corrélative.
Interprétation des données dans le contexte des mécanismes moléculaires de toxicité synaptique et des expositions environnementales.

Compétences

Doctorat en biologie, en chimie ou en physique.
Expérience en biologie cellulaire, en imagerie synchrotron et/ou en imagerie à super résolution souhaitable.
Capacité à travailler de manière méticuleuse
Intérêt pour les techniques d'imagerie innovantes et l'analyse des données
Intérêt pour le domaine de recherche en santé/environnement
Capacité à communiquer et à écrire en anglais

Contexte de travail

Nous offrons un environnement de travail attractif au sein de l'Université de Bordeaux incluant une coopération avec l'Institut Interdisciplinaire des Neurosciences (IINS, équipe D. Choquet) et avec le Laboratoire des Interactions Métal Protéines de l'Université d'Aix-Marseille (BIAM, équipe C. Berthomieu et V. Malard).
Le post-doctorant sera formé à l'imagerie corrélative synchrotron et STED développée par l'équipe de R. Ortega (Domart et al., eLife, 2020).

On en parle sur Twitter !