En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5623-STEMAZ-002 - chercheur post-doctoral polymérisation RAFT (H/F)

chercheur post-doctoral polymérisation RAFT (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5623-STEMAZ-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mardi 10 mars 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 20 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2617 euros brut mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Un stage post-doctoral de 12 mois est disponible au laboratoire IMRCP de l'Université Paul Sabatier de Toulouse, dans l'équipe P3R (http://imrcp.ups-tlse.fr/en/page/p3r-team-m-destarac ). sous la supervision du Pr. Mathias Destarac et du Dr Stéphane Mazières. Ce travail s'inscrit dans un projet collaboratif avec l'équipe LAC2 du Laboratoire de Chimie de Coordination (LCC) de Toulouse, dirigé par le Dr Eric Manoury et par le Pr. Rinaldo Poli.

L'un des défis scientifiques et industriels les plus importants de la chimie des polymères est la synthèse de matériaux avec des compositions et des architectures macromoléculaires bien définies, qui sont en principe accessibles par des méthodes de polymérisation vivante. Le développement récent de la polymérisation radicalaire contrôlée (PRC) a élargi la gamme des monomères qui peuvent être incorporés dans des architectures macromoléculaires bien définies. Cependant les monomères de réactivité très différente (monomères activés ou MAM et monomères peu activés ou LAM) ne peuvent pas être contrôlés avec une technologie unique. Ceci limite la possibilité de réaliser des copolymères à blocs de type PMAM-b-PLAM qui présentent un intérêt important pour de multiples applications innovantes. Parmi les différentes stratégies de la PRC, la polymérisation par transfert de chaîne réversible par addition-fragmentation (RAFT) est la plus polyvalente et la plus prometteuse pour une mise en œuvre industrielle.
Le sujet général du présent projet traite donc du développement de la polymérisation RAFT avec une permutation originale de réactivité.

Activités

L'objectif de ce projet ambitieux concerne tout d'abord la mise en œuvre et l'optimisation de la stratégie de permutation de réactivité puis la synthèse de copolymères à blocs à partir de monomères de réactivité disparate. En plus du développement des polymérisations, les travaux comprendront également les analyses des polymères en utilisant les principales techniques analytiques (CES, RMN et SM/MALDI-TOF).

Compétences

Le candidat doit posséder un doctorat, avec moins de 4 ans d'expérience post-doctorale. Une solide formation en chimie des polymères et une connaissance générale de la chimie organique est demandée. Une expérience antérieure dans le domaine de la polymérisation radicalaire serait appréciée.

Contexte de travail

Le chercheur réalisera son travail au laboratoire des IMRCP de l'Université Paul Sabatier de Toulouse, dans l'équipe P3R (http://imrcp.ups-tlse.fr)

On en parle sur Twitter !