En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5493-ROBWHI-001 - Postdoc (H/F/D) les coûts en ressources physiques des ordinateurs quantiques

Postdoc (H/F/D) les coûts en ressources physiques des ordinateurs quantiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 11 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5493-ROBWHI-001
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mercredi 20 avril 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2663 et 3783 euros bruts mensuels (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La recherche se concentre sur les études théoriques des coûts en ressources physiques de l'informatique quantique, avec des considérations allant des exigences thermodynamiques fondamentales aux demandes expérimentales pratiques, et des dispositifs NISQ à petite échelle aux ordinateurs quantiques full-stack à grande échelle.

Activités

Le poste sera basé au LPMMC de l'Université Grenoble Alpes et du CNRS. Le candidat retenu travaillera sur un projet collaboratif Singapour-France avec Alexia Auffèves (MajuLab, Singapour et Institut Néel, Grenoble), Hui Khoon Ng (CQT et Yale-NUS, Singapour) et Robert Whitney (LPMMC, Grenoble). Le projet est susceptible d'inclure des visites régulières entre la France et Singapour, et l'opportunité de travailler avec d'autres membres des équipes françaises et singapouriennes.

Compétences

Les candidats doivent avoir une solide expérience en science de l'information quantique ou en physique quantique, et une bonne connaissance de la façon dont les ordinateurs quantiques sont réalisés. Les candidats doivent être intéressés par une collaboration étroite avec des expérimentateurs afin de comprendre les subtilités de la construction de dispositifs d'informatique quantique. Des travaux antérieurs sur la correction des erreurs quantiques et la tolérance aux pannes seront un atout.

Le travail sera effectué en anglais, aucune connaissance du français n'est donc requise.

Contexte de travail

Il s'agit de l'un des deux postdocs proposés dans le cadre de ce projet international. Ce postdoc sera situé à Grenoble, l'autre postdoc sera situé à Singapour. Les candidats intéressés par les deux lieux doivent soumettre des candidatures aux deux. Les deux postes débuteront en août-octobre 2022, et seront d'une durée de deux ans.
Nous sommes une équipe diversifiée et inclusive, et nous encourageons les candidatures de tous les genres (divers, féminin, masculin, etc.), de toutes les origines ethniques et des personnes handicapées. Nous travaillons avec les candidats retenus pour adapter leurs conditions de travail à leurs contraintes personnelles (garde d'enfants, handicap, etc).
Plus d'informations sur les groupes :
Alexia Auffèves: https://neel.cnrs.fr/les-chercheurs-et-techniciens/alexia-auffeves
Hui Khoon Ng: https://www.quantumlah.org/research/group/ HuiKhoon
Robert Whitney: http://r.whitney.free.fr/ 
Le LPMMC (https://lpmmc.cnrs.fr/) est un petit laboratoire de recherche en physique théorique convivial qui compte une trentaine de chercheurs et d'étudiants, travaillant sur une variété de sujets en physique théorique.  Nous sommes des membres importants de la Fondation Quantique de Grenoble (https://quantalps.univ-grenoble-alpes.fr/), qui constitue l'un des principaux pôles français de recherche en science et ingénierie quantiques, avec environ 200 chercheurs permanents travaillant sur l'informatique quantique, la simulation quantique, l'information quantique, la détection quantique, les matériaux quantiques, etc. Le LPMMC est une structure conjointe entre le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l'Université Grenoble Alpes, deux institutions de recherche de classe mondiale.

Le CQT (http://www.quantumlah.org) est un centre national de recherche d'excellence hébergé par l'université nationale de Singapour. Le centre comprend quelque 150 chercheurs et étudiants, travaillant dans tous les domaines de la science de l'information quantique. Le Yale-NUS College (http://www.yale-nus.edu.sg) est un établissement d'enseignement supérieur fondé conjointement par l'université de Yale et l'université nationale de Singapour, qui met l'accent sur un enseignement des liberal arts et des sciences et s'engage à créer très tôt une base de recherche solide pour les étudiants en sciences.

Contraintes et risques

Il n'y a pas de contraintes ou de risques particuliers.

On en parle sur Twitter !