En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5321-SEVBON-021 - (H/F) Expert-e en développement d'expérimentation

(H/F) Expert-e en développement d'expérimentation


Date Limite Candidature : vendredi 4 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5321-SEVBON-021
Lieu de travail : ST GIRONS
Date de publication : vendredi 13 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2437 et 2616 euros brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

En appui à la coordination de l'Infrastructure de Recherche nationale AnaEE France, le/la chef-fe de projet scientifique et technique administre et pilote le suivi et l'exécution des activités scientifiques et techniques de l'infrastructure nationale. Il(elle) s'assure également de la mise en œuvre et de l'évolution des dispositifs expérimentaux complexes constituant l'infrastructure et de leur bonne intégration. Il(elle) coordonne la communication interne et externe et participe à l'organisation des grands évènements de formation. Il(elle) assiste la coordination et le comité de direction de l'infrastructure dans l'administration de l'infrastructure nationale.

Activités

- Suivre et piloter les activités scientifiques et techniques nationales dans le domaine des systèmes d'information, de la métrologie et des protocoles, de la démarche qualité et des technologies dédiées à l'écologie expérimentale ;
- Organiser la mise en œuvre des chantiers transversaux décidés par le comité de direction en définissant la démarche et en animant les collectifs scientifiques et techniques en charge de ces actions ;
- Étudier les besoins techniques de l'infrastructure et proposer des développements adaptés pour favoriser le suivi et l'intégration des plateformes qui la constituent ;
- Élaborer la politique de communication interne et externe, proposer et mettre en œuvre des outils de communication ;
- Coordonner et piloter l'organisation des évènements en présence ou à distance portés par l'infrastructure ;
- Assister la coordination et le comité de direction dans l'administration de l'infrastructure dont les réunions de coordination et de gouvernance ;
- Coordonner la rédaction des rapports d'activité et de synthèse.

Compétences

Connaissances :
- Connaissances générales des techniques et sciences de l'ingénieur dans le domaine de l'agronomie, l'écologie et la métrologie ;
- Connaissances générales des techniques d'observation et d'expérimentation (biodiversité, écologie, métrologie) ;
- Techniques de présentation écrite et orale ;
- Langue anglais B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues).
Savoirs-faire opérationnels :
- Piloter un projet en encadrant et animant une équipe ou un réseau ;
- Connaissances approfondies des outils informatiques généraux (bureautique, communication, SIG, traitement de données) et aptitudes à s'approprier des logiciels spécifiques ;
sens de l'initiative, de l'organisation et de la communication afin de mener à bien ses missions en interaction avec les différents partenaires de l'infrastructure.

Contexte de travail

AnaEE France est une infrastructure de recherche portée par le CNRS, l'INRAe et l'Université Grenoble Alpes, labellisée sur la feuille de route du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche. Elle est coordonnée par un binôme scientifique composé d'un chercheur CNRS (Jean-François LE GALLIARD, centre de recherche d CEREEP-Ecotron IleDeFrance en Seine-et-Marne) et un chercheur INRAe (André CHANZY, laboratoire de EMMAH dans le Vaucluse). La/le chef-fe de projet scientifique et technique travaillera en étroite collaboration avec les deux coordinateurs ainsi qu'avec les deux agents de profil administratif constituant l'équipe projet. L'infrastructure AnaEE France étant distribuée sur l'ensemble du territoire national, le/la chef-fe de projet scientifique et technique sera amené-e à se déplacer sur les différents sites. L'infrastructure offre également la possibilité à l'agent recruté d'exercer ses fonctions à Avignon (84) ou à Saint-Pierre-lès-Nemours (77).

On en parle sur Twitter !