En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5321-SEVBON-004 - Ingénieur(e) de recherche sur les relations biodiversité intraspécifique-fonctionnement des écosystèmes (H/F)

Ingénieur(e) de recherche sur les relations biodiversité intraspécifique-fonctionnement des écosystèmes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5321-SEVBON-004
Lieu de travail : ST GIRONS
Date de publication : vendredi 30 novembre 2018
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 27 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 1948 € et 2100 € net mensuel (entre 2423 € et 2600 € brut mensuel)
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le/la candidat(e) retenu(e) aura pour mission de mener à bien une étude expérimentale portant sur les impacts de la richesse intraspécifique sur plusieurs niveaux trophiques sur la structure des communautés et les fonctions écosystèmiques, telles que la production primaire et la décomposition de la matière organique.

Activités

- Mettre en place et conduire des expériences en mésocosmes et sur le terrain.
- Mener des campagnes de terrains en vue d'échantillonner le matériel biologique nécessaire aux expériences et mesurer le fonctionnement de l'écosystème in natura.
- Analyser les résultats issus des expériences.
- Encadrer les étudiants et professionnels de recherche associés au projet.

Compétences

- Maîtriser conceptuellement et pratiquement l'écologie fonctionnelle et évolutive des écosystèmes aquatiques.
- Être à l'aise avec les analyses statistiques avancées.
- Avoir une expérience avec la manipulation d'invertébrés et de poissons, et des contraintes associées (gestion du bien-être animal) sera un plus.
- Formation en expérimentation animale niveau 1.

Contexte de travail

Le/la candidat(e) sera basé(e) à Moulis, dans les Pyrénées ariégeoises, en France.
Le/la candidat(e) tavaillera au sein de l'équipe EEDYL (Dynamiques éco-évolutives en paysages changeants) de la station SETE-CNRS (http://www.ecoex-moulis.cnrs.fr/).
L'équipe EEDYL s'intéresse tout particulièrement à l'étude des patrons de biodiversité intraspécifique en réseau dendritique et leur influence sur le fonctionnement des écosystèmes aquatiques. Le poste fait partie d'un projet ayant pour but de quantifier le rôle de la diversité intraspécifique sur le fonctionnement des écosystèmes.

Contraintes et risques

Travail en milieu isolé.

On en parle sur Twitter !