En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5270-SYLGON-041 - CDD chercheur en optique nonlinéaire intégrée et micro-comb moyen infra-rouge (H/F)

CDD chercheur en optique nonlinéaire intégrée et micro-comb moyen infra-rouge (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 2 janvier 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD chercheur en optique nonlinéaire intégrée et micro-comb moyen infra-rouge (H/F)
Référence : UMR5270-SYLGON-041
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ECULLY
Date de publication : mercredi 4 octobre 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2964 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Missions

L'équipe iLUM / Moyen-infra-rouge et Optique nonlinéaire de l'INL mène des recherches dans le domaine de l'optique non linéaire intégrée dans l'infrarouge moyen (gamme de longueur d'onde Mid-IR entre 3 et 13 um) en forte interaction avec ses partenaires du consortium OFCOC (Optical Frequency Comb On a Chip) du PEPR e- dont le CEA-LETI, FOTON, le C2N, l'IES et des partenaires internationaux du LIA ALPhFA (RMIT, Swinburne, ANU, Sydney University) et soutenue par plusieurs projets européens (ECLAUSion, AUFRANDE, MicroCOMB Sys) et ANR (MIRSiCOMB, MIRthFUL, OFCOC...).
Ce consortium est pionnier dans ce domaine avec plusieurs démonstrations séminales à la frontière de la recherche fondamentale/applicative. Un des axes forts de cette activité est le développement de sources nonlinéaires miniaturisées, intenses et à large bande pour des applications capteurs (surveillance industrielle, polluants, gaz à effet de serre, santé, sécurité...).

Activités

Le chercheur postdoctoral travaillera sous la supervision de Christian Grillet et Prof. Christelle Monat au sein de l'équipe iLUM à l'Institut des Nanotechnologies de Lyon (INL- UMR 5270) dans le cadre du projet OFCOC (Optical Frequency Comb On a Chip) du PEPR e-.
Il/elle contribuera au développement de fonctions nonlinéaires intégrées telles que des peignes et des sources supercontinuum moyen infra-rouge sur plateforme Ge/SiGe et SiN (en collaboration avec le CEA-LETI), GaP (en collaboration avec FOTON et le C2N).
Il/elle sera impliqué(e) à toutes les étapes du projet, depuis la conception des dispositifs à l'aide d'outils de modélisation électromagnétique commerciaux (MODE ou FDTD de LUMERICAL, RSOFT…) ou développés en interne (équations non linéaires de Schroedinger, LLE…) jusqu'à la fabrication des dispositifs par des procédés en salle blanche via la plateforme nanotechnologique NANOLYON (nanolithographie, gravure) et leurs caractérisations optiques. Le chercheur postdoctoral travaillera en étroite collaboration avec nos collaborateurs du CEA-LETI, de FOTON, du C2N pour les aspects nonlinéaires mais également avec l'IES Montpellier pour des aspects intégration (par microtransfer printing) de lasers ICL sur GaP ou SiGe (en collaboration étroite avec plusieurs membres de l'équipe iLUM-Xavier Letartre, Christian Seassal - et de la plateforme NanoLyon – Céline Chevalier, Jean-Louis Leclerc.
Il/elle sera amené(e) à assumer un rôle d'encadrement scientifique et technique de plusieurs doctorants (français et internationaux).

Compétences

Le candidat recruté, titulaire d'un doctorat, doit avoir une solide expérience (théorique et expérimentale) en optique non linéaire, processus paramétriques (FWM, supercontinuum, peignes...) optique intégrée et lasers à impulsions courtes. Il/elle devra faire preuve de fortes compétences en programmation/modélisation (SSFM, LLE, Matlab, Python...) et d'une capacité à mettre en place un banc optique Mid-IR. Une expérience dans au moins l'un des domaines suivants serait également fortement appréciée :
- Microtransfer printing (i.e source III-V sur Si…)
- Fabrication salle blanche, dépôt de matériaux…
- Spectroscopie/métrologie

Le candidat devra avoir un gout très prononcé pour le travail en équipe, faire preuve d'initiatives et être force de propositions.
Il a ou saura développer des capacités d'encadrement de doctorants et étudiants et dispose de très bonnes compétences écrites et orales (Anglais à minima pour rédaction d'article, écriture de projets et/ou dossier concours).

Contexte de travail

Récompensé par le prix Nobel de Physique en 2005, les travaux sur les peignes de fréquences optiques ont bouleversé le champ applicatif de l'optique avec l'essor de la spectroscopie à haute résolution pour les domaines de la santé, de l'environnement, de la sécurité ou des technologies de l'information. Cependant les peignes de fréquence restent encore aujourd'hui limités à des applications de niches du fait de leur mise en œuvre difficile. Très récemment, les premières démonstrations de peignes de fréquences sur puce (microcombs) ont ouvert la voie à l'utilisation de volume de ces peignes de fréquence.
Dans le projet OFCOC (Optical Frequency Combs On a Chip) du PEPR électronique, nous proposons de réaliser la première source microcomb intégrée, large bande (du visible au moyen infra-rouge), robuste, fiable et miniaturisée sur une plateforme entièrement semi-conductrice. Pour ce faire, nous travaillerons à la cointégration de deux filières d'excellence françaises : les ICLs (interband cascade lasers) à base d'antimoine et la plateforme non-linéaire GaP, afin de garantir à la France une position stratégique dans ce secteur concurrentiel. Ces deux filières sont les mieux placées au niveau mondial pour assurer les fonctionnalités de pompage optique intégré des peignes de fréquence et de conversion de fréquence très large bande. La montée en puissance de ces deux filières sera soutenue par des technologies de pointe (SiGe et SiNOI), à l'état de l'art pour la génération de peignes de fréquence dans le MIR et le NIR.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France (chez nos collaborateurs du PEPR e-) et à l'étranger (Australie) sont à prévoir