En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR5001-ELSGEN-021 - Chercheur (H/F) en Paléoclimatologie

Chercheur (H/F) en Paléoclimatologie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur (H/F) en Paléoclimatologie
Référence : UMR5001-ELSGEN-021
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ST MARTIN D HERES
Date de publication : vendredi 9 février 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2905.76€ et 3331.51€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Système Terre : enveloppes superficielles

Missions

Modélisation numérique de l’âge de la glace dans les calottes polaires

Activités

– Tracer les couches internes dans les radargrammes obtenus par sondage radar basses fréquences des calottes polaires
– Modélisation numérique de l’âge de la glace dans les calottes polaires
– Développement et applications de méthodes inverses pour combiner observations et modélisation

Compétences

– Expérience en programmation (langage python)
– Expérience en modélisation des calottes polaires
– Expérience en observation radar des calottes polaires
– Connaissances basiques sur les méthodes inverses
– Capacité à écrire des articles scientifiques en anglais
– Capacité à communiquer des résultats scientifiques en anglais

Contexte de travail

L’Institut des Géosciences de l’Environnement (IGE) est un laboratoire public de recherche sous les tutelles du CNRS, l’IRD, l’Université Grenoble Alpes (UGA) et Grenoble-INP qui travaille sur les changements climatiques et l'anthropisation de notre planète dans les régions polaires, de montagne et la zone intertropicale, régions particulièrement sensibles et aux enjeux sociétaux majeurs.
L'effectif moyen du laboratoire est d'environ 330 personnes, dont 190 membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et personnels administratifs) et environ 140 doctorants, post-doctorants et personnels en contrat à durée déterminée. Chaque année, le laboratoire accueille environ 120 stagiaires et visiteurs scientifiques. L'IGE est installé dans quatre bâtiments du campus universitaire de Grenoble (bâtiment de glaciologie, OSUG-B, Maison Climat Planète et INRAE-Grenoble Saint Martin d'Hères).
La personne recrutée effectuera sa mission au sein de l’équipe Ice3 de l’IGE et sera placé.e sous la responsabilité de Frédéric PARRENIN.
Ce poste s'inscrit dans le projet européen H2020 Beyond EPICA, qui implique 10 nations et vise à forer une carotte de glace de 1,5 million d'années dans le centre de l'Antarctique. L'objectif du poste sera d'améliorer la modélisation de l'âge de la glace à proximité de la carotte de glace Beyond EPICA.

Contraintes et risques

La recherche se fera indifféremment en français ou anglais, néanmoins il est attendu que le candidat non-francophone s'efforce d'apprendre les bases du français afin de faciliter la communication et son intégration dans le laboratoire.
Le travail implique principalement de la modélisation et du traitement de données sur ordinateur et ne présente pas de risques spécifiques.