En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre FR550-BRUMIR-002 - Post-doctorat "Contrôle de l'initiation de la traduction chez les bactéries : une étude transcriptomique" (H/F)

Post-doctorat "Contrôle de l'initiation de la traduction chez les bactéries : une étude transcriptomique" (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 29 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR550-BRUMIR-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : vendredi 17 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Les salaires bruts varieront en fonction de l'expérience du candidat à partir de 3106€/mois (environ 2500€ net) pour un candidat ayant moins de 2 ans d'expérience post-doctorale. Consultez le barème officiel CNRS des salaires des chercheurs sur : http://labexdynamo.ibpc.fr/fp-dynamo-paris/
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Attention : Vous ne devez pas avoir résidé ou exercé votre activité principale (par exemple travail ou études) en France pendant plus de 12 mois au cours des 3 années précédant la date de recrutement.
Vous avez une expérience de la recherche dans le domaine concerné par l'annonce.


La régulation de l'expression des gènes bactériens joue un rôle clé dans l'adaptation rapide de ces microorganismes à des environnements en constante évolution. Les travaux menés au cours des cinquante dernières années ont notamment mis en évidence l'étonnante diversité des régulateurs traductionnels, par exemple des protéines ou des ARN, ainsi que des mécanismes moléculaires de régulation.
La personne à recruter étudiera le contrôle traductionnel de l'expression des gènes dans la bactérie modèle Escherichia coli, en se concentrant sur les éléments ARNm impliqués dans ce processus. Cette analyse sera effectuée sur quelques gènes sélectionnés sur la base de résultats antérieurs du laboratoire hôte, mais aussi à l'échelle transcriptomique en utilisant des approches à haut débit.
PI: Maude Guillier, UMR8261; guillier@ibpc.fr

Publications liées au sujet :
Jagodnik J., Chiaruttini C. and Guillier M., 2017, Stem-loop structures within mRNA coding sequences activate translation initiation and mediate control by small regulatory RNA, Molecular Cell, 68(1): 158-170.

Activités

- Caractérisation de l'extrémité 5' des transcrits par des expériences d'extension
d'amorce (primer extension) et Northern blot
- Etude de l'expression génétique à l'aide de fusions avec le gène lacZ ou mScarlet
- Préparation de ribosomes
- Etudes d'interactions ARN-ARN et ARN-protéines

Compétences

Savoirs / connaissances :
- Connaissance théorique de la régulation post-transcriptionnelle chez les bactéries
- Connaissance générale en biologie moléculaire (clonage, transformation de E.coli, etc)
- Connaissance générale de l'anglais scientifique

Savoirs-faire :
- travailler avec les ARN et les protéines
- préparation de ribosomes
- analyse transcriptomique à haut-débit
- techniques classique de biologie moléculaire : gènes rapporteurs, Northerns, Westerns etc

La personne devra être en possession d'un doctorat en biologie et de 3 ans d'expérience après la thèse. Une expertise solide en bactériologie, biologie moléculaire et biochimie de l'ARN est requise. Une expérience précédente en biologie des ribosomes et/ou analyse bioinformatique de données RNAseq sera considérée comme un atout. Une bonne communication en anglais écrit et oral est indispensable.

Contexte de travail

La personne travaillera sous la direction de Maude Guillier au sein du groupe « Contrôle de l'expression génique par les ARN » de l'UMR8261 du CNRS. Le groupe est constitué de 4 statutaires et 5 CDD, et la personne recrutée sera amenée à interagir avec l'ensemble des membres du groupe. Ce groupe fait partie de l'unité « Expression Génique Microbienne », l'une des 5 unités de l'IBPC, situé au centre de Paris.

Le projet s'inscrit dans le programme COFUND FP-DYNAMO-PARIS, initiative pour la recherche fondamentale, qui offre un environnement interdisciplinaire dans le centre de Paris afin de former les scientifiques de demain dans le domaine de la biologie physico-chimique. Le but de ce programme de recherche est d'intégrer les connaissances sur l'expression génétique, la biologie membranaire et structurale, et la bioénergétique chez les bactéries, les chloroplastes et les mitochondries dans le contexte général d'améliorer notre compréhension de la biogenèse des membranes transductrices d'énergie. Ces études impliquent l'utilisation de technologies de pointes incluant la biologie structurale (NMR, cristallographie aux rayons X et CryoEM), la transcriptomique, la spectrométrie de masse, la biologie synthétique, la microfluidique, la modélisation computationnelle et la visualisation. Les chercheurs post-doctoraux auront l'opportunité de développer leurs projets de recherche dans un environnement scientifique dynamique couvrant trois thèmes de recherche principaux: i) La biologie de l'ARN des bactéries aux chloroplastes, ii) La dynamique des systèmes membranaires et iii) la modélisation computationnelle des assemblages moléculaires.
Les chercheurs post-doctoraux auront l'opportunité de développer leurs projets de recherche dans un environnement scientifique dynamique couvrant trois thèmes de recherche principaux: i) La biologie de l'ARN des bactéries aux chloroplastes, ii) La dynamique des systèmes membranaires et iii) la modélisation computationnelle des assemblages moléculaires. Ils bénéficieront de l'encadrement d'experts reconnus internationalement dans leurs domaines, d'un réseau mondial d'institutions de renom, d'infrastructures de recherche et d'un savoir-faire technique de pointe qui leur permettront de perfectionner leurs compétences scientifiques, de se faire connaître et d'accroître leur compétitivité sur le marché du travail. Une formation spécifique sera proposée aux post-doctorants à travers la participation au cours EMBO sur « Le leadership de laboratoire pour les postdoctorants » lors d'une retraite à Padoue, et par leur participation à des événements de formation complémentaires dédiés aux compétences non techniques.

Contraintes et risques

Le contrat doit démarrer entre le 1er Janvier 2022 et le 31 Mai.

Informations complémentaires

Le dossier de candidature est à rédiger en anglais et à déposer sur le site https://emploi.cnrs.fr/. Il doit comporter un CV détaillé, un minimum de deux lettres de référence, une lettre de motivation décrivant vos objectifs de carrière à court et long terme, ainsi qu'une déclaration signée spécifiant que vous êtes en conformité avec la règle de mobilité qui stipule que vous n'avez pas résidé ou exercé votre activité principale (travail ou études) en France pendant plus de 12 mois au cours des trois années précédant la date du recrutement. Le dossier complet doit aussi être envoyé à Bruno MIROUX & Magdalena TORTYNA, respectivement directeur et manager du projet à l'adresse mail DYNAMOcofund@ibpc.fr (Tel: 33 1 58 41 50 64). Voir détails sur le site http://labexdynamo.ibpc.fr/fp-dynamo-paris/

Evaluation
Le poste est conçu comme une première étape dans une carrière de chercheur, et l'évaluation des candidats sera principalement basée sur leurs qualifications en recherche et leurs compétences pouvant compléter et renforcer la recherche en cours au sein des institutions partenaires.

Étape 1. Les candidatures de chaque candidat éligible seront évaluées par des experts internationaux indépendants au sein du thème de recherche concerné. Les candidats éligibles seront évalués en fonction de leur mérite, de leur motivation pour le programme, de leur excellence académique et de leurs qualifications personnelles telles que leur aptitude à collaborer et communiquer.

Étape 2. Un maximum de trois candidats sera retenu pour un entretien vidéo avec les experts indépendants pour chaque poste ouvert (novembre 2021). Après l'entretien, les candidats de la liste restreinte seront invités à une conférence à distance avec le directeur de projet et un membre du conseil d'administration de DYNAMO pour définir le périmètre général du projet, de la formation et de l'environnement de recherche. Les candidats devront rédiger une proposition de projet de 3 pages, apportant leurs propres idées originales, et disposeront de 2 semaines pour la soumettre.

Étape 3. Chaque proposition de projet sera évaluée par l'un des experts indépendants et le membre du conseil d'administration de DYNAMO qui aura évalué le candidat lors des étapes précédentes. La sélection finale sera faite sur la base des notes obtenues aux étapes 1, 2 et 3. La note minimale doit être supérieure à 20/40. Le meilleur candidat se verra offrir le poste de postdoctorant avec une date de début allant du 1er janvier au 31 mai 2022.

Le CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) est un employeur souscrivant au principe de l'égalité d'accès à l'emploi. Par ailleurs, FP-DYNAMO-PARIS s'engage à promouvoir le rôle des femmes dans la science et ainsi encourage explicitement celles-ci à se porter candidates.

On en parle sur Twitter !