En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Apprenti (H/F) Ingénieur en Urbanisation des Systèmes d’Information


Date Limite Candidature : mercredi 24 juillet 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Apprenti (H/F) Ingénieur en Urbanisation des Systèmes d’Information
Référence : MOY1678-BRIREN1-061
Lieu de travail : LABEGE
Pays : France
Date de publication : mercredi 12 juin 2024
Type de contrat : Contrat d'apprentissage
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 4 novembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération :
Niveau de diplôme préparé : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
BAP : Informatique, Statistiques et Calcul scientifique

Description du poste

L'objectif de la mission est d'augmenter le niveau de maturité, de maitrise et de connaissance sur les flux d'information au sein du SI de gestion du CNRS ainsi qu'avec l'extérieur, afin d'améliorer leur mise en œuvre et leur gestion.
Pour cela plusieurs axes doivent être abordés en prenant en compte différents points de vue (métier, fonctionnel, applicatif, technique, infrastructures, projets, capacitaires, etc.) à partir d'un existant déjà bien fourni mais pas forcément bien abouti :
- Préciser les concepts liés au flux comme les formats pivots, objets métiers et objets transportés, demi-flux, services d'intégration et d'exposition, système d’intermédiation, etc.
- Définir le métamodèle de description et référencement des concepts liés aux flux.
- Améliorer la méthodologie de conception et de mise en œuvre des flux d'information dans le contexte propre à la DSI du CNRS.
- Améliorer le référentiel des flux notamment progressant sur la qualité des informations ou en étendant les usages possibles. Cela comprend des aspects comme la structuration, les nomenclatures, l’outillage, ou encore les processus d’entretien de ce référentiel.
- Diffuser, partager, communiquer et promouvoir l’ensemble de ces travaux au sein de la DSI.
Le SI du CNRS comporte actuellement près de 600 flux qui passent pour une bonne partie par le système d'intermédiations (EAI/ESB, proxy Web Service, API manager à terme). Le SI du CNRS interagit de plus en plus avec l'extérieur, comme l'écosystème de l'Enseignement Supérieur et de la recherche (ESR) ou aussi avec des sociétés de services.
Les réalisations attendues et confiées à l’apprenti seront :
- Élaboration du cadre d’architecture relatifs aux flux comprenant le métamodèle, les principes d’architecture, la stratégie de cartographie des flux, méthodes de conception et de mise en œuvre des flux du SI.
- Élaboration du référentiel des flux comprenant les choix de conception, la constitution des nomenclatures associées, la mise en qualité, la construction du référentiel et la définition des processus d’entretien.
- Élaboration de trajectoires de transformation et des perspectives pour anticiper des axes de progression, à la fois durant la période d’apprentissage, mais également à l’issue pour identifier des opportunités futures.
Autant que possible, les activités seront réalisées de manière itérative tout au long de la période d’apprentissage, en parallélisant les travaux conceptuels et les réalisations. Ceci afin de capitaliser et de prendre en compte les enseignements issus des activités conceptuelles et/ou opérationnelles tout au long du projet.
Pour illustration : la mise en qualité du référentiel actuel des flux va alimenter la réflexion autour de l'amélioration des processus d’entretien de l’inventaire des flux, ainsi que l'élaboration d'une nouvelle version de référentiel.
De façon très macroscopique le cycle complet pourrait se dérouler en 4 grandes phases :
1. Recueil et formalisation des besoins, prise en connaissance de l'existant
2. Conception du cadre d’architecture relatif aux flux
3. Mise en œuvre du cadre d’architecture relatif aux flux
4. Déploiement et entretien du cadre d’architecture relatif aux flux
Par conséquent, cette mission nécessite à la fois des qualités de prise de recul et d’abstraction (modélisation, méthodologie, conception, sémantique des données, normalisation, protection des informations, etc.), mais également une compréhension des aspects techniques liés aux flux de données (webservices, API, protocoles d’échange, contraintes de performance, volumétrie des données, etc.).
Cette mission permettra à l’apprenti-e de découvrir et contribuer à l'urbanisation des Systèmes d'information de gestion du CNRS, et plus particulièrement la mise en œuvre des référentiels d'architecture, en collaboration avec différentes équipes transverses et projets de la DSI.

Description de l'employeur

Le Centre National de la Recherche Scientifique est un organisme public de recherche pluridisciplinaire placé sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Ses 10 instituts scientifiques couvrent tous les champs de la connaissance en biologie, physique, chimie, ingénierie, sciences humaines et sociales, mathématiques, écologie, sciences de l’information et sciences de l’univers.
Le CNRS emploie près de 32 000 personnes, dont plus de 11 000 chercheurs travaillant au sein de 1 144 laboratoires répartis sur tout le territoire national. Les 17 délégations régionales (DR) du CNRS ont un rôle de gestion et d’accompagnement de proximité de ces unités de recherche, en particulier dans le domaine des Ressources Humaines.
Pour toute information complémentaire, il est possible de consulter le site Internet du CNRS : http://www.cnrs.fr/
La Direction des Systèmes d'Information (DSI) du CNRS définit et met en œuvre les systèmes d’information de gestion et de pilotage des activités de l'établissement, en adéquation avec les orientations stratégiques et métiers de l'établissement (RH, finance, décisionnel, formation, référentiels, valorisation, missions…).
Elle gère également les outils mis en commun avec les partenaires du CNRS tels que l’Amue et les universités, ainsi que la sécurité des systèmes d’information (outils et services, animation du réseau des correspondants sécurité…).
Enfin, la DSI met à disposition des laboratoires une offre de services numériques (ODS) destinée à simplifier, soutenir et sécuriser leur quotidien (travail collaboratif, mobilité, services cloud, sauvegarde des données, exploitation sécurisée de sites internet…).
Pour toutes informations complémentaires sur la DSI : https ://www.cnrs.fr/fr/dsi

Descriptif du profil recherché

Niveau recherché : BAC+3 en informatique

Compétences attendues :
• Connaissances en management des Systèmes d'Informations (SI).
• Connaissances en urbanisation des Systèmes d'Informations e/ou architecture d'entreprise.
• Modélisation et conception de métamodèle.
• Connaissances fonctionnelles et techniques sur les systèmes d'intermédiation (EAI, ESB, API manager, ETL, middleware orienté message, etc.).
• Des connaissances en genie logiciels serait un plus.
• Bonnes capacités rédactionnelles.
• Communication et bonnes capacités relationnelles.
• Ouverture d'esprit, curiosité et envie d'apprendre.

Expériences souhaitées :
Une expérience en gestion de projet SI et/ou développement d'application avec prise en compte de son intégration dans un système d'information d'entreprise, serait un plus appréciable.

Conditions particulières d'exercice

Contexte de travail :
L'apprentissage se fera au sien de la cellule d'urbanisation des SI, dont les principales missions sont :
- Développer le cadre d'architecture de référence pour le SI :
-Établir des exigences et contraintes d’urbanisation du SI, de définir des architectures fonctionnelles et applicatives de référence.
- Maintenir et développer les cartographies fonctionnelle, applicative et des flux.
- Améliorer et déployer la démarche d’architecture d’entreprise :
- Réaliser des études d'urbanisation en avant-projet ou en cadrage (définir les architectures fonctionnelle et applicative cibles) des projets.
- Accompagner le CNRS sur les projets inter-établissements ou ministériels.
- Accompagner les projets de transformation du SI, en proposant des paysages cibles et des scénarios d'évolution, tout en assurant la cohérence des projets et applications existantes avec les architectures fonctionnelles et applicatives cibles.
- Produire des indicateurs sur le degré d’urbanisation du SI du CNRS pour comprendre les forces et faiblesses du SI existant, puis identifier les potentiels gains envisageables.

L'apprenti sera encadré par deux urbanistes confirmés.

Ce travail se fera en coopération avec les diverses équipes de la DSI du CNRS, à savoir les équipes transverses (Infrastructures, architecture applicative, intermédiation, qualité, sécurité, urbanisation) et les équipes projets / applicatives.

Enfin, cette mission ne peut que se concevoir qu'avec un temps de travail sur le long terme (plusieurs mois à plusieurs années) mais pas à plein temps. En effet, elle nécessite d'une part des délais de réflexion et de maturation pour tous, mais également de la disponibilité des différentes équipes de la DSI. Le principe de l’alternance entre enseignement théorique en centre de formation et apprentissage du métier à la DSI du CNRS est ainsi tout à fait adéquat à la réalisation de cette mission.

Langues

− Français courant à l'écrit et oral
− Anglais technique du domaine

Informations complémentaires

Niveau pré-requis : bac+3 en informatique
Télétravail possible
Restauration collective.