En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Nanoalliages pour des cathodes de piles à combustible actives et durables (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR8241-KARPHI-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 2 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Karine PHILIPPOT
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Avec des objectifs de recherche fondamentale et appliquée, ce projet comprendra la préparation et la caractérisation physico-chimique et électrochimique d'électrocatalyseurs à base de nanoalliages pour la réaction de réduction de l'oxygène en vue d'application dans les cathodes des piles à combustible.

Contexte de travail

Ce projet de thèse sera co-encadré par Karine Philippot (Directrice de recherche au CNRS, LCC-CNRS Toulouse), et Sara Cavalière (Professeure à l'université de Montpellier, ICGM Montpellier). Ces deux équipes de recherche constituent un partenariat qui associe des approches novatrices dans la préparation de nanocatalyseurs aux propriétés modulables (LCC-Toulouse) et une expertise en électrocatalyse et piles à combustible (ICGM). En outre, ce projet sera supervisé par Marjorie Cavarroc du groupe SAFRAN, un industriel intervenant dans le développement des matériaux de cœur des piles à combustible.
Le.la doctorant.e recruté.e sera inscrit.e à l'Université Paul Sabatier de Toulouse avec mention de la co-direction. Il/elle travaillera sur les aspects synthèse au LCC, sur la caractérisation électrochimique ex situ et in situ à l'ICGM, le tout sous la supervision de SAFRAN où des séjours sont envisagés pour procéder aux caractérisations des matériaux avant mise en pile (structure, morphologie, homogénéité, conductivité électrique…) et post mortem (après test de vieillissement en cellule pile à combustible). Ces séjours permettront aussi l'élaboration de catalyseurs par des méthodes de PVD afin de comparer différentes méthodes d'élaboration. Des tests en mono-cellule et en cellules de plus grande dimension sont aussi envisagés.
Plus d'information sur les équipes d'accueil :
https://www.lcc-toulouse.fr/article117.html
https://www.icgm.fr/sara-cavaliere

Contraintes et risques

Une forte motivation, des facultés d'adaptation et un bon sens de l'organisation seront nécessaires pour réaliser cette thèse en codirection entre 2 équipes de recherche à Toulouse et Montpellier et un partenaire industriel.

On en parle sur Twitter !