En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Déploiement dynamique et autonome de protocoles de Transport définis par le logiciel (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR8001-CHRCHA-001
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : jeudi 9 janvier 2020
Nom du responsable scientifique : Christophe Chassot
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le sujet de thèse proposé a pour objectif de contribuer au déploiement de protocoles de communication (relevant plus précisément du niveau « Transport ») adaptés aux besoins des applications supportées, ceci en tirant des nouvelles opportunités de l'Internet en terme de virtualisation. Tirant parti des nouvelles technologies de « softwarization » (SDN, NFV, …), les travaux que nous menons actuellement ont permis de conceptualiser la notion de « couche de Transport virtuelle (VTL) » visant à permettre la (re)-configuration dynamique et transparente pour les applications (tant actuelles que futures), des mécanismes les plus appropriés à la satisfaction de leur besoins fonctionnels et non fonctionnels, ceci en tirant parti / tenant compte des opportunités / contraintes du nouvel écosystème de déploiement, tant au niveau machine, que datacenter et réseau. Le sujet de thèse vise à poursuivre ce travail sous plusieurs angles : d'une part en termes de développement de preuves de concepts de la proposition VTL actuelle, et d'autre part en termes d'extension des fonctionnalités et des choix d'architecture (structurelle et comportementale) de la VTL, dans l'optique d'en accroître le degré d'autonomie (découverte dynamique des opportunités et contraintes, apprentissage automatique pour guider les choix de compositions / déploiements, etc.). Les applications envisagées pour démontrer le bien-fondé de la solution ciblée se situeront tout particulièrement dans le domaine du multimédia, dans l'Internet actuel et ses extensions à l'IoT.

Contexte de travail

Le travail sera à effectuer au sein de l'équipe "Service et Architectures pour les Réseaux avancés" (SARA) du du Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (LAAS-CNRS), situé à Toulouse. Le LAAS est une unité propre du CNRS rattachée à l'Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes (INSIS) et à l'Institut des sciences de l'information et de leurs interactions (INS2I). Les recherches menées au LAAS-CNRS visent à une compréhension fondamentale des systèmes complexes tout en considérant l'usage qui peut en découler. A l'inverse, de nombreuses problématiques sociétales ou industrielles, par exemple dans les domaines de l'aéronautique, de l'espace, de la santé, de l'énergie ou des réseaux de communication soulèvent des questions fondamentales qui nourrissent à leur tour l'inspiration des chercheurs. Les travaux de l'équipe SARA concernent les réseaux et les systèmes de communication de nouvelle génération, et leurs applications. Ces derniers sont de plus en plus présents dans nos activités quotidiennes et jouent aujourd'hui un rôle critique dans tous les secteurs d'activité. Avec l'essor de l'Internet des objets et de l'Edge Computing, la multiplication des technologies d'accès radio (notamment de la 5G et des réseaux LPWAN) et une tendance forte à la virtualisation des réseaux, l'importance de ces systèmes va encore s'amplifier. Ces développements vont également conduire à une complexité sans précédent des réseaux, dont la maîtrise pose d'ores et déjà de réelles difficultés conceptuelles. Dans ce contexte, les travaux de l'équipe visent de réelles avancées méthodologiques permettant de maîtriser la conception, le déploiement, la planification, la supervision et le contrôle des réseaux et services de communication. Nos contributions portent notamment sur l'élaboration de méthodes, de modèles et d'outils ainsi que sur la proposition d'architectures, de protocoles et de services.

Contraintes et risques

Pas de contrainte ni risque particulier.

On en parle sur Twitter !