En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant(e) en physico-chimie des matériaux biosourcés : « développement de matériaux biosourcés pour le domaine de l'emballage à partir de microfibrilles de cellulose modifiées chimiquement » (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 1 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR5301-ISACAL-076
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 10 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Bruno Jean
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le développement d'emballages à faible impact environnemental répond à une demande sociétale forte en raison de leur impact majeur sur les écosystèmes et génère une intense activité d'innovation industrielle. Dans ce contexte, les substrats à base de fibres cellulosiques (papier, carton) jouent un rôle croissant mais qui est limité par de faibles performances dans des conditions de température ou d'humidité élevées. L'objectif de la thèse sera de concevoir des revêtements multifonctionnels conférant à ces substrats cellulosiques de bonnes propriétés barrières aux liquides et aux gaz quelles que soient les conditions de température et d'humidité tout en respectant des critères de durabilité et de recyclabilité. La stratégie retenue consistera à modifier chimiquement des microfibrilles de cellulose par une méthode innovante de chimie verte de façon à moduler de manière contrôlée leurs propriétés physico-chimiques et à les déposer sous forme de film mince sur les substrats cellulosiques pour obtenir les propriétés recherchées. Il s'agit donc d'un projet pluridisciplinaire et multi-échelle combinant des aspects de chimie hétérogène et de physico-chimie des colloïdes biosourcés et intégrant l'évaluation des propriétés barrières finales. Une attention particulière sera portée à la caractérisation détaillée des modifications chimiques réalisées et des propriétés d'adhésion et de filmification. Les études bénéficieront de l'accès à des techniques expérimentales de pointe (RMN du solide, microscopies électroniques, microbalance à quartz, etc.) et s'appuieront sur des preuves de concept et des innovations récentes

Contexte de travail

Les travaux de thèse seront menés au Centre de Recherches sur les Macromolécules Végétales (CERMAV, UPR CNRS 5301) situé sur le campus universitaire de Grenoble dans l'équipe Structure Propriétés des Glycomatériaux, qui dispose d'une reconnaissance internationale dans le domaine des matériaux biosourcés. Ils s'inscriront dans le cadre d'un projet ANR et feront l'objet de collaborations étroites avec Ie laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP, Lyon), spécialiste de modification chimique de polymères et le Centre Technique du Papier (CTP, Grenoble) qui a une expertise forte en matériaux destinés à l'emballage.

Informations complémentaires

Le candidat ou la candidate devra posséder de bonnes connaissances en chimie et physico-chimie des colloïdes et polymères et un goût prononcé pour l'expérimentation. Des connaissances et/ou une expérience dans le domaine des matériaux biosourcés seront un atout. Le / la candidat(e) devra faire preuve d'enthousiasme, d'initiative et d'autonomie pour développer ce projet et devra apprécier le travail en équipe. De bonnes capacités de communication et la maîtrise de l'anglais seront nécessaires

On en parle sur Twitter !