En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en biomatériaux conducteurs (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR5301-ISACAL-030
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : vendredi 9 novembre 2018
Nom du responsable scientifique : Rachel Auzély
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La conception de matériaux conducteurs flexibles et étirables pour l'enregistrement et/ou la stimulation électrique des tissus est un défi majeur dans le champ toujours croissant des dispositifs médicaux implantés. Le principal objectif de la thèse sera l'élaboration de nouveaux matériaux conducteurs souples biocompatibles et biorésorbables à base de polymères conducteurs et de polysaccharides biosourcés qui seront modifiés chimiquement pour améliorer les propriétés structurales et de conductivité. Ces matériaux seront mis en forme sur des substrats isolants souples et étirables pour réaliser des prototypes simples de dispositifs de stimulation électrique des tissus. Leur biocompatibilité sera évaluée par des tests standards et des essais d'implantation in vivo seront réalisés chez le rongeur pour évaluer leur résorbabilité. L'utilisation de tels matériaux pourrait permettre de lever de nombreux verrous technologiques (flexibilité, biocompatibilité, résorbabilité) dans le domaine des dispositifs médicaux implantés

Contexte de travail

Le Centre de recherches sur les macromolécules végétales (Unité Propre de Recherche CNRS) est un laboratoire de recherche fondamentale sur les glycosciences. L'approche pluridisciplinaire, couvrant les spécialités chimie, physicochimie, biologie et sciences des matériaux, lui permet d'occuper aujourd'hui une place importante, au niveau international, dans les domaines de recherche phares des sucres (mono, oligo- et polysaccharides) : leur synthèse in vivo et in vitro, leur caractérisation, ainsi que leurs fonctions et applications pour répondre à des enjeux sociétaux majeurs dans les domaines de la santé humaine, des nouvelles énergies et des matériaux du futur.

Ce projet se réalisera dans le cadre du projet STRETCH qui a été récemment financé par l'ANR. Les travaux de recherche seront menés au CERMAV-CNRS au sein de l'équipe “Structure et Modification des Polysaccharides” en étroite collaboration avec le CEA-LETI et Clinatec (Grenoble).

Informations complémentaires

Le candidat devra:
- être titulaire d'un Master en Ingénierie des Matériaux ou en Science des Polymères et posséder de bonnes connaissances en physico-chimie des polymères et des connaissances basiques en électrochimie;
- être capable de travailler dans un environnement interdisciplinaire en lien avec des biologistes, chimistes, cliniciens
- avoir un bon niveau en anglais

On en parle sur Twitter !