En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse en Psychologie sur les différences interindividuelles sous-jacentes aux compétences sociales lors d'interaction avec autrui (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3251-JEAMAR7-007
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : lundi 24 février 2020
Nom du responsable scientifique : Jean-Claude MARTIN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

---
OBJECTIF
Le but de cette thèse est de définir et appliquer un protocole expérimental permettant d'étudier les différences interindividuelles sous-jacentes aux compétences sociales lors d'interaction avec autrui. On pourra ainsi présenter des éléments d'une scène d'interaction entre des personnages virtuels. L'expérimentation sera effectuée avec des participants tout venant mais on s'intéressera aux différences interindividuelles et à leurs mesures pertinentes (par exemple quotient autistique, alexithymie, empathie, anxiété).

---
TACHES
La personne recrutée en thèse devra :
- Rédiger un état de l'art comprenant les théories pertinentes comme par exemple : interaction sociale (soi - autre, agentivité), communication nonverbale (gestes), perception et anticipation, émotions (anxiété, alexythimie), ...
- Proposer un protocole expérimental pour une tâche dyadique
- Réaliser les passations
- Analyser les résultats
- Idem pour des cas d'interactions sociales multimodales plus complexes (présentation en public, présentation en binôme)
- Participer aux réunions avec les partenaires du projet TAPAS et à la rédaction de livrables
- Participer à la rédaction d'un article décrivant les travaux menés durant le stage
- Collaborer avec des chercheurs en Interaction Homme-Machine (conception de stimuli virtuels, étude des besoins en termes d'entraînement)
- Participer à la vie du groupe CPU (séminaires)

Contexte de travail

CONTEXTE
Les compétences sociales concernent notamment la compréhension, la gestion et l'expression des comportements verbaux et non-verbaux qui se déroulent lors d'interactions avec une ou plusieurs personnes. Ces compétences doivent être entraînées chez les personnes qui présentent des déficiences dans ce domaine (par exemple personnes avec Trouble du Spectre de l'Autisme).

Le projet franco-japonais ANR TAPAS (Training Adapted Personalised Affective Social skills with cultural virtual agents) vise à concevoir et évaluer un système permettant aux utilisateurs d'entraîner ces compétences sociales en interagissant avec un ou plusieurs personnages virtuels qui joueront différents rôles dans différentes situations d'interaction (coach, public, pair pour une présentation ou un travail à deux).

Le stage se déroulera au LIMSI-CNRS dans le groupe pluridisciplinaire “Cognition Perception Usages” qui comprend des enseignants-chercheurs en psychologie et des enseignants-chercheurs en Interaction Homme-Machine.

Contraintes et risques

Travail sur ordinateur.

On en parle sur Twitter !