En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse: Réfrigération à désaimantation nucléaire continue pour le refroidissement à l'état fondamental des résonateurs nanomécaniques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-ELOBER-031
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : mardi 21 juillet 2020
Nom du responsable scientifique : FEFFERMAN Andrew
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'accès à des températures inférieures à mK est essentiel à l'avancement de la technologie quantique, des nanosciences et des matériaux quantiques. Les technologies de refroidissement actuelles dans cette plage de températures ont un espace expérimental très limité ou des temps froids de moins de 100 heures.
Par exemple, les composants hyperfréquences encombrants qui sont nécessaires pour détecter le mouvement du point zéro des résonateurs nanomécaniques sont difficiles à intégrer dans les cryostats existants.
Dans ce projet de doctorat, l'étudiant contribuera au développement d'un réfrigérateur de désaimantation nucléaire continue pré-refroidi par un réfrigérateur à dilution sans cryogène. Ce cryostat offrira un espace expérimental étendu et des temps de mesure indéfinis.
L'étudiant utilisera également les techniques de l'optomécanique micro-ondes pour sonder la dynamique des résonateurs nanomécaniques refroidis à des températures mK ou même microK.

Contexte de travail

L'Institut Néel est un laboratoire de recherche en physique de la matière condensée situé à Grenoble qui dispose d'un effectif de 450 personnes dont 175 chercheurs et chercheurs enseignants. Installée sur 20 000 m2, l'activité de recherche de l'Institut Néel est centrée sur la recherche fondamentale en physique de la matière condensée avec des incursions dans les domaines de la chimie, l'ingénierie et les sciences du vivant. L'institut NEEL possède une expertise technologique du plus haut niveau fortement intriquée avec les projets de recherche. Son activité principalement expérimentale s'appuie sur de fortes compétences transversales en physique théorique analytique et numérique. Equipe d'accueil: Ultra-basses températures du MCBT-Institut Néel

On en parle sur Twitter !