En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

CDD Doctoral (H/F) DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX ANTIBIOTIQUES ACTIFS SUR LES SOUCHES RÉSISTANTESAUX B-LACTAMINES DE STAPHYLOCOCCUS AUREUS.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : CDD Doctoral (H/F) DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX ANTIBIOTIQUES ACTIFS SUR LES SOUCHES RÉSISTANTESAUX B-LACTAMINES DE STAPHYLOCOCCUS AUREUS.
Référence : UMR9198-MATFON-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : SACLAY
Date de publication : mercredi 27 mars 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2135 brut mensuel
Section(s) CN : Chimie du vivant et pour le vivant : conception et propriétés de molécules d'intérêt biologique

Description du sujet de thèse

Ce projet a pour but de synthétiser une nouvelle famille d’antibactériens actifs sur des souches résistantes de Staphylococcus aureus. Il s’agira tout d’abord de comprendre comment ce pathogène détourne efficacement les aminoacyl-ARNt de la machinerie traductionnelle pour la synthèse ou la modification de la paroi bactérienne et plus particulièrement de comprendre quels rôles peuvent jouer les modifications post-transcriptionnelles dans ce détournement. Les informations mécanistiques obtenues lors de ces études seront utilisées pour concevoir et synthétiser des inhibiteurs spécifiques des aminoacyles transférases pour obtenir, après vectorisation, des composés possédant des activités antibactériennes. Ces molécules seront utilisées seules ou en association avec des antibiotiques déjà existants de façon à contourner les phénomènes de résistances chez S. aureus qui pose des problèmes de santé publique à l’échelle mondial de plus en plus important.

Contexte de travail

La thèse se déroulera à l’Institut de Biologie Intégrative de la Cellule (I2BC), une unité mixte de recherche impliquant le CNRS,l'Université Paris-Saclay et le CEA. L'I2BC offre un accès exclusif à des installations technologiques de pointe en hébergeant 16 plateformes techniques. Le sujet de la thèse est en lien direct avec la thématique centrale de l’équipe de recherche « Enzymologie et Synthèse peptidique non-ribosomale ». Il s’agit d’un projet en étroite collaboration avec une autre équipe de recherche de l’institut (structuralistes de l’équipe Fonction et Architecture des Assemblages Macromoléculaires) et d’autres collaborateurs au niveau national (Université de Strasbourg et Université Paris-cité) ou international (Université KE Leuven). Le doctorant bénéficiera d’un environnement dynamique et tous les moyens techniques pour mener à bien ses travaux de recherche (Spectromètre de masse couplé à de la chromatographie haute pression, chaines HPLC et FPLC, synthétiseur de peptide, laboratoires de microbiologie, de biochimie et de chimie).

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

- Utilisation de méthode d’hémi-synthèse d’ARNt (association de techniques de biochimie et de chimie pour modifier à des positions particulières des ARNt)
- Utilisation d’approche d’enzymologie (activité enzymatique et inhibition) à partir de technique de LC-MS ou de marquage par radionucléides (Carbone 14).
- Utilisation de techniques de biologie structurales (RX et CryoEM)
- Détermination des activités biologiques des composés par CMI en milieu liquide (Travaille en L2).

Informations complémentaires

Étudiant avec un profil de biochimie, de microbiologie, chimie biologique ou de biologie structurale, avec un grand intérêt pour la manipulation de macro molécules complexes (ARN, protéines, peptides) et les mécanismes de résistance aux antibiotiques. Une grande curiosité et une envie de se former à des techniques nouvelles est importante compte tenu du caractère multidisciplinaire du projet.