En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant (H/F) « Filtres à ondes acoustiques de surface en technologie couches minces pour la 5G ».

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 21 mars 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant (H/F) « Filtres à ondes acoustiques de surface en technologie couches minces pour la 5G ».
Référence : UMR8520-OLIBOU-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : vendredi 22 décembre 2023
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2135,00 € brut/mois
Section(s) CN : Micro et nanotechnologies, micro et nanosystèmes, photonique, électronique, électromagnétisme, énergie électrique

Description du sujet de thèse

Missions :
Le doctorant (H/F) travaillera dans le cadre du projet IPCEI07 (« Evaluation d’une technologie innovante de type Thin Film SAW afin de faire émerger une filière industrielle européenne de filtre radio-fréquence 5G »).

Activités :
La technologie TF SAW (Thin Film Surface Acoustic Waves, ondes acoustiques de surface de couche mince) apparue en 2019 est une solution séduisante pour le filtrage dans les bandes hautes fréquences en communication mobile (5G par exemple). Elle est cependant complexe et nécessite de redéfinir la méthodologie de conception et les règles de fabrication. Le doctorant (H/F) travaillera au développement de filtres à ondes acoustiques de surface basés sur la technologie TF SAW. Il sera tout particulièrement impliqué dans tous les aspects de fabrication en salle blanche et de caractérisation des composants élémentaires (lignes à retard et résonateurs) et des filtres. Il participera également aux tâches de simulation physique et de conception en s'appuyant sur les modèles théoriques et numériques disponibles au sein du laboratoire.
Ce travail au sein des équipes AIMAN-FILM et ACOUSTIQUE de l'IEMN sera réalisé dans le cadre d'un projet associant l'IEMN et STMicroelectronics dans le cadre du Laboratoire Commun IEMN-ST.

Compétences :
Le candidat (H/F) doit être titulaire d'un master ou d’un diplôme d’ingénieur dans un des domaines suivants : micro-nano technologies, acoustique, physique ou dans des disciplines similaires. Une connaissance de la piézoélectricité, des ondes acoustiques de surfaces et/ou de la micro-fabrication en salle blanche sont également bienvenues.

Contexte de travail

L'Institut d'Électronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie (UMR CNRS 8520 – https://www.iemn.fr/en/) est situé à Villeneuve D'Ascq, près de la ville de Lille (France). Avec un effectif total de plus de 500 personnes, l'institut a un large domaine d'activité de recherche allant de la physique à la science des matériaux, à l'acoustique, aux micro et nanotechnologies. Le travail se déroulera à la fois au sein de l'École Centrale de Lille à Villeneuve d'Ascq (où se trouve l'équipe AIMAN-FILM) et dans le bâtiment JUNIA-ISEN à Lille (où se trouve l'équipe ACOUSTIQUE).

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Les risques sont principalement liés au travail en environnement de salle blanche. Une formation sécurité à ce sujet est organisée plusieurs fois dans l'année au sein du laboratoire.