En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat Technologies silicium pour systèmes jusque 325 GHz (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-FRELEF-049
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : jeudi 13 février 2020
Nom du responsable scientifique : Guillaume DUCOURNEAU
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'évolution des technologies silicium rend aujourd'hui possible le développement de nombreuses applications dans les domaines millimétriques et submillimétriques tels que les systèmes d'imagerie pour la santé et la sécurité, ainsi que les systèmes de communication à très haut débit. Cette évolution se caractérise entre autres par une croissance des performances en fréquence des transistors disponibles dans ces technologies et des composants passifs associés. Dans ce cadre, au-delà des techniques de mesures de paramètres S petit signal, le laboratoire IEMN utilise et développe des outils de mesure linéaire (bruit) et non linéaire (puissance) afin de déterminer les potentialités des transistors et des circuits dans les gammes de fréquence [140-220 GHz] et [220-325 GHz].

Dans ce contexte, ce sujet de thèse sera axé sur le design de démonstrateurs de briques fonctionnelles à savoir des amplificateurs de puissance et/ou amplificateurs faible bruit en [140-220 GHz] et [220-325 GHz] sur les dernières technologies BiCMOS de la société ST microelectronics. Ce travail de thèse aura pour objectif de poursuivre les actions déjà initiées dans le cadre du laboratoire commun IEMN / ST microelectronics depuis de nombreuses années, et aura pour objectif de valider la précision des modèles électriques établis dans le design kit de cette technologie, valider les méthodes de mesures établies (bruit, puissance/compression, …) pour pouvoir démontrer les potentialités de ces technologies pour ces gammes de fréquences millimétriques et sub millimétriques. Ces briques de base pourront enfin être utilisées dans le cadre de démonstrateurs en environnement de laboratoire, de systèmes de réception ou d'émission pour ces gammes de fréquence.

Contexte de travail

Thèse au sein du groupe Photonique THZ en lien avec la société MC2, spin off de l'IEMN.
L'IEMN est une UMR de 450 personnes, située à Villeneuve d'Ascq près de Lille.

On en parle sur Twitter !