En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F DOCTORANT (E)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8227-SOPLAB-013
Lieu de travail : ROSCOFF
Date de publication : lundi 9 septembre 2019
Nom du responsable scientifique : MIRJAM CZJZEK
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les algues brunes dominent les zones côtières. Leur biomasse est essentiellement composée de polysaccharides de paroi, aux rôles biologiques clés. Les principaux composés sont les alginates et les polysaccharides sulfatés contenant du fucose (FCSPs) dont les fucanes. Les alginates sont utilisés comme agent texturant dans l'industrie et les FCSPs ont un potentiel avéré en applications biomédicales. Malgré cela il n'existe quasiment aucune connaissance sur les voies de biosynthèse de ces polysaccharides. Chez les eucaryotes, les glycosyltransférases (GTs) sont des enzymes clés dans la synthèse des glycannes, pour majorité localisée dans l'appareil de Golgi et à la membrane plasmique. Chez les algues brunes le premier génome séquencé obtenu en 2010, nous a permis de construire les voies hypothétiques de biosynthèse des polysaccharides. Nous avons suggéré des gènes candidats codant des GT pouvant être impliquées dans la synthèse des fucanes et des alginates. Elles ont a priori des localisations subcellulaires distinctes. Pourtant ces candidats restent hautement spéculatifs et aucune GT n'a jusqu'à présent été purifiée et/ou exprimée de façon recombinante chez les algues brunes. L'objectif de cette thèse vise à caractériser pour la 1ère fois et d'un point de vue fonctionnel, des GTs d'algues brunes. Une approche multidisciplinaire sera utilisée de l'analyse des gènes (étude bioinformatique), à l'isolation des protéines (GT natives et GT recombinantes) et au criblage d'activités (préparation d'accepteurs/donneurs et dosages par des techniques conventionnelles dont l'utilisation de sucres radiomarqués).

Contexte de travail

La thèse sera dirigée par Mirjam Czjzek et Cécile Hervé dans l'équipe Glycobiologie Marine de l'UMR8227 à la Station Biologique de Roscoff. Ce projet vise à explorer les voies de biosynthèse de composés majeurs de la paroi chez les algues brunes, notamment par la localisation subcellulaire et la caractérisation fonctionnelle d'activités enzymatiques spécifiques.
Le/la candidat(e) sera en charge de maintenir les cultures de l'algue brune Saccharina latissima au laboratoire ; produire et mettre au point le protocole permettant le fractionnement en organites à partir de S. latissima et notamment d'une fraction enrichie en appareil de Golgi ; réaliser les études bioinformatiques permettant l'analyse des familles de GTs au sein des données transcriptomiques/génomiques d'algues brunes disponibles ; réaliser l'expression et la purification de GT recombinantes d'algue brune ; réaliser les dosages d'activités GTs, intégrer et rédiger de façon cohérente les résultats.

Compétences et éligibilité du candidat :
- Compétences robustes en chimie analytique des glucides et en biochimie des protéines, connaissances en biologie moléculaire
- expérience de travail en extraction d'organites et en biochimie des protéines

On en parle sur Twitter !