En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en Biomécanique / acoustique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8208-SALNAI-005
Lieu de travail : MARNE LA VALLEE
Date de publication : vendredi 19 avril 2019
Nom du responsable scientifique : Guillaume HAIAT
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les prothèses totales de hanche sont parmi les interventions les plus courantes en chirurgie orthopédique. Les implants utilisés sont souvent impactés dans une cavité osseuse, ce qui permet d'obtenir leur stabilité primaire, qui est un facteur important pour la réussite chirurgicale car cela permet de réduire de manière significative les risques de descellement aseptique. Cependant, il reste difficile de mesurer la stabilité primaire de ces implants et des approches empiriques sont mises en œuvre par les cliniciens qui se basent notamment sur le bruit produit lors de l'impact du marteau sur l'ancillaire supportant l'implant.
Le laboratoire Modélisation et Simulation Multi Echelle MSME a mis au point une nouvelle méthode brevetée destinée à suivre l'insertion des implants dans l'os et à estimer leur stabilité primaire. Cette méthode utilise un marteau instrumenté permettant d'extraire des informations sur l'interface os-implant qui est le seul critère pertinent pour le succès chirurgical. Notre approche, parfaitement sûre pour les patients, a fait l'objet d'une preuve de concept ex vivo et sur sujets anatomiques. L'objectif du travail est de mener la technologie à la veille de la clinique humaine.
Le travail consistera à développer et améliorer le dispositif déjà disponible de façon à l'adapter aux configurations d'intérêt et à un futur essai clinique. Le(la) candidat(e) concevra un dispositif et mènera à bien des analyses histologiques ainsi que des tests biomécaniques d'arrachement. De plus, un travail de modélisation et de simulation numérique sera nécessaire afin de mieux comprendre les phénomènes mis en jeu.

Contexte de travail

Ce travail sera effectué en étroite collaboration avec le service d'orthopédie de l'hôpital Henri Mondor et se déroulera au sein du laboratoire Modélisation et Simulation Multi Echelle (accès métro ligne 8 Créteil Université ou RER ligne D Vert de Maisons, contrairement à ce qui est indiqué dans la rubrique « lieu d'implantation »). Pour information, une start-up destinée à la validation clinique et à la commercialisation de la technique est incubée au laboratoire. Le doctorant travaillera en étroite collaboration avec cette start-up.

De formation Ingénieur ou bac+5 sciences de l'ingénieur dans le domaine de la mécanique, de l'acoustique ou de la biomécanique, votre dynamisme, votre rigueur, votre sens de l'écoute, et votre adaptabilité feront la différence. Vous avez également une appétence pour le domaine des biotechnologies, même si des compétences dans ce domaine ne sont pas indispensables.

Contraintes et risques

rien de particulier

On en parle sur Twitter !