En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Projet de doctorat en paléontologie (H/F): Reconstruire les hydrosystèmes du Plio-Pléistocène dans le Bassin Omo-Turkana avec des études intégratives de sédimentologie et de mollusques d'eau douce

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8198-BERVAN-002
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : vendredi 1 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Bert Van Bocxlaer (UMR 8198 Evo-Eco-Paleo), Alexis Nutz (CEREGE), Mathieu Schuster (UMR 7516 Institut de Physique du Globe)
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Description du poste
Nous avons le plaisir d'annoncer un contrat doctoral pour une personne très motivée, enthousiaste et indépendante avec un vif intérêt pour la paléontologie des mollusques d'eau douce et leur utilisation pour les reconstructions paléoenvironnementales grâce à l'intégration de la taphonomie et de la géologie sédimentaire.
Des connaissances de base dans les domaines de la biologie évolutive, de la morphométrie, de l'analyse des données écologiques, de l'analyse des faciès, ou de la stratigraphie séquentielle sont recommandées. Un enthousiasme évident pour participer aux travaux de terrain en Afrique sera un atout.

Description du projet
Les mollusques d'eau douce sont communs dans les lacs, les rivières et les zones humides et constituent des archives importantes des conditions de vie dans les hydrosystèmes continentaux. Leur fossiles sont nombreux dans les dépôts Plio-Pléistocène des divers bassins du rift est-africain, mais malgré leur potentiel unique pour la reconstruction des paléoenvironnements, y compris ceux dans lesquels les hominidés ont évolué, ils sont délaissés en faveur des vertébrés terrestres. Nous proposons un projet de thèse transdisciplinaire sur la sédimentologie, la taphonomie et la paléontologie des assemblages de mollusques du Cénozoïque supérieur de la Dépression du Turkana afin de reconstruire la dynamique des hydrosystèmes du bassin dans l'espace et le temps. Bien que la région ait connu des systèmes lacustres de taille très variable, il n'est cependant pas établi que les changements dans les communautés aquatiques coïncident avec les transgressions et régressions lacustres majeures, et plus globalement que les changements environnementaux aient affecté les communautés biotiques. Pour investiguer ces relations, nous proposons d'étudier les communautés de mollusques d'eau douce à partir des assemblages coquilliers en étudiant la faune de concert avec les paléoenvironnements sédimentaires à l'échelle du bassin.

Contexte de travail

Cadre et exigences
Le projet est financé par l'initiative CNRS 80|PRIME et sera développé dans le cadre d'une collaboration inter-institut entre l'UMR 8198 Evo-Eco-Paléo du CNRS et l'Université de Lille, le Centre Européen de Recherche et d'Enseignement des Géosciences de l'Environnement (CEREGE) à Aix-en-Provence et l'Institut de Physique du Globe de Strasbourg (UMR 7516) du CNRS et de l'Université de Strasbourg. En outre, ce projet est intégré dans un GDR en cours sur le rift est-africain qui rassemble un consortium de recherche plus large. L'Université de Lille est l'institution qui délivrera le diplôme pour ce projet de doctorat, et le candidat retenu sera donc inscrit dans une école doctorale de l'Université de Lille. Les étudiants en Master qui obtiennent leur diplôme au cours de l'été sont invités à postuler. Plus d'informations sur les études à l'Université de Lille sont disponibles sur la page web : https://www.univ-lille.fr/home/international-student/.

La date de recrutement est susceptible d'être reportée à la fin de la période de confinement

Contraintes et risques

Pas applicable

Informations complémentaires

Profil du candidat
- Master dans un domaine pertinent pour le projet (géosciences, paléontologie ou paléobiologie ou équivalent)
- Enthousiasme pour acquérir de nouvelles compétences et connaissances
- Maîtrise de l'Anglais, la connaissance du Français est un atout
- Capacité à travailler dans un environnement interdisciplinaire et collaboratif (indépendance, fiabilité, intégrité)
- Capacité à rédiger des rapports scientifiques clairs et à diffuser les résultats
- Avoir de bonnes qualités non académiques (maturité, ouverture d'esprit, respect)

Vous êtes intéressé.e ?
Afin de postuler à ce poste, veuillez déposer les informations suivantes sur le portail de candidature: un CV complet comprenant les notes de la dernière année terminée; une lettre de motivation qui indique aussi vos premiers résultats en recherche et vos objectifs professionnels; le nom et les coordonnées de contact de l'encadrant de votre projet de stage de recherche de Master 2. Des demandes informelles concernant ce poste vacant peuvent être envoyées à l'une des adresses électroniques indiquées ci-dessus.

On en parle sur Twitter !