En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat : Recherche d'indices de vie sur des mondes océans (Titan, Europe et Encelade) par analyse in situ de la matière organique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8190-CYRSZO-001
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : jeudi 10 septembre 2020
Nom du responsable scientifique : cyril.szopa@latmos.ipsl.fr
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Des missions spatiales seront envoyées dans les années à venir à la surface de mondes océan du système solaire (Titan, Europe…) pour caractériser leur habitabilité et y rechercher des traces de vie. Une équipe du LATMOS est impliquée dans deux programmes de développement d'instruments à destination de la surface de Titan et d'Europe. Dans ce cadre, le LATMOS développe un chromatographe en phase gazeuse et des méthodes de préparation d'échantillons adaptés à la caractérisation des molécules organiques présentes à la surface de ces environnements. Le doctorant recruté travaillera sur la préparation des échantillons, l'optimisation de la séparation et la quantification des molécules organiques d'intérêt, et la recherche et la caractérisation d'analogues chimiques terrestres des matériaux de la surface de mondes océans. Un accent plus prononcé du travail sera porté sur Titan et la mission Dragonfly sélectionnée par la NASA en juin 2019 et dont le LATMOS est co-investigateur.

Contexte de travail

Ce travail est co-financé par le CNES et le DIM IDF ACAV+. Il sera supervisé par le Dr C. Freissinet et le Pr C. Szopa du LATMOS. Il s'inscrit dans le cadre d'une collaboration nationale et internationale forte, notamment avec le centre Goddard de la NASA. Le travail sera réalisé sur le site de Guyancourt du LATMOS, en utilisant les équipements et laboratoires de l'équipe d'Astrochimie/Exobiologie.

Contraintes et risques

Le candidat devra être titulaire d'un diplôme d'ingénieur et/ou d'un master. Le poste nécessite:
• De solides connaissances en sciences planétaires et/ou exobiologie
• Forte motivation de développer des compétences expérimentales et instrumentales pour répondre aux objectifs des instruments spatiaux que le LATMOS développe.
• Bonnes aptitudes de communication orale et écrite pour présenter aux congrès et rédiger des articles dans des revues scientifiques, et pour participer aux réunions de travail avec les partenaires internationaux.

On en parle sur Twitter !