En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

métamatériaux organiques struturés (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8180-DAVKRE-004
Lieu de travail : VERSAILLES
Date de publication : lundi 1 août 2022
Nom du responsable scientifique : David KREHER
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Synthèse et étude de nouveaux métamatériaux moléculaires et/ou polymères.
Projet à l'Interface chimie de synthèse, / matériaux / propriétés physiques.

Notre stratégie, en terme de designs moléculaires et polymères, repose ainsi sur i) la capacité des cristaux liquides à s'auto-organiser et donner des anisotropies contrôlées, et ii) la possibilité de garder une photoémission élevée de systêmes pi-conjugués en film. Nous développerons donc 2 stratégies en parallèle en terme de synthèse, à l'échelle moléculaire d'une part (ILV, Paris Saclay), à l'échelle polymère d'autre part (IPCM, Sorbonne Université). Nous caractériserons ensuite (SPEC, CEA Saclay) le polymorphisme et les morphologies en bulk, après orientation des films (Abs, Em,XPS, Raman, XRD, AFM, GIWAX, détermination d'ENZ, …).

En cas de succès, ce projet pourrait conduire à une véritable percée vers une prochaine génération de matériaux 100% organiques, avec une dispersion hyperbolique dans la gamme spectrale visible/ NIR. Au-delà des sources lumineuses directionnelles ou des nouveaux schémas d'effet laser que nous ciblons directement dans le projet, les applications à plus long terme concernent les sources photoniques uniques, le blocage des photons ou les commutateurs optiques ultrarapides

Contexte de travail

Dans le domaine en plein essor des matériaux interagissant avec la lumière, des challenges importants existent dans la conception et l'utilisation de matériaux non conventionnels présentant simultanément une forte anisotropie optique, des constantes de propagation de phase ou de groupe extrêmes (proches de zero ou proches de l'infini), des propriétés de photoluminescence quantitatives.
Dans ce contexte, nous nous souhaitons développer de nouveaux métamatériaux hyperboliques, un cas extreme pour lequel les constantes diélectriques ordinaires (polarisés dans le plan du film) et extraordinaires (hors-plan) sont de signes opposés.

Contraintes et risques

environnement ZRR, risques chimiques comme pour toute recherche en laboratoire de synthèse organique

Informations complémentaires

projet ANR

On en parle sur Twitter !