En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant·e H/F - Histoire et sciences sociales de l'Asie centrale

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8032-ALEPAP-001
Lieu de travail : PARIS 06
Date de publication : mercredi 15 juillet 2020
Nom du responsable scientifique : Alexandre Papas
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Presque trente ans après leur accession à l'indépendance, les États d'Asie centrale sont traversés par de puissants courants de réislamisation provenant d'acteurs internes au pays et de prosélytes venant de l'étranger, généralement d'obédience fondamentaliste. Il en résulte un clivage de plus en plus prononcé dans chaque société, entre les musulmans « born again » salafistes et les ex-soviétiques partisans d'un État séculier, chaque camp montrant de fortes tendances à la radicalisation de leur discours et de leurs actes. Ce phénomène est frappant au Kirghizstan et au Kazakhstan, dans une moindre mesure dans les trois autres républiques où le camp des « laïcs » est remplacé par celui des musulmans modérés, acquis à l'idée d'un « islam national » promu par les présidents actuels pour lutter contre « l'influence extérieure ». Le sujet mérite l'attention de chercheurs ayant le souci des sources primaires et des enquêtes de terrain.

Contexte de travail

Le ou la doctorant·e sera rattaché·e au CETOBaC (UMR 8032), champ de recherche "Asie centrale et Caucase", en collaboration avec l'Institut français d'études sur l'Asie centrale (USR 3140). Il ou elle sera inscrit·e à l'Ecole doctorale de l'EHESS (ED 286).

Contraintes et risques

Le ou la doctorant·e devra mener un terrain de plusieurs mois en Asie centrale.

Informations complémentaires

Les candidat·e·s doivent avoir reçu une solide formation en histoire et/ou en sciences sociales. La connaissance du russe et/ou d'une langue centrasiatique est nécessaire.

On en parle sur Twitter !