En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F - Thèse - Perméabilité et propriétés mécaniques de membranes lipidiques sous un gradient de 20 atmosphères

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8023-FREPIN-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 10 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Frédéric Pincet
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les bicouches lipidiques sont semi-perméables, ce qui signifie que l'eau peut les traverser mais pas les ions. Ainsi, lorsque les deux milieux voisins n'ont pas la même osmolarité, l'eau traverse la bicouche vers le côté ayant l'osmolarité la plus élevée. Nous avons réalisé un montage dans lequel une bicouche lipidique suspendue entre deux canaux microfluidiques est capable de résister à un gradient osmotique étonnamment élevé : plus d'un molaire à travers la membrane de 5 nm, c'est-à-dire plus de 20 bars de pression. Comment la membrane peut-elle résister à des forces aussi élevées ? Comment sont les débits par rapport aux prévisions ? Quelle est la forme de la membrane ? Telles sont les questions qui seront abordées au cours de cette thèse.

Contexte de travail

Cette thèse fait partie du projet collaboratif international financé par la Synergy ERC LiquOrg. La doctorante sera encadrée par Frédéric Pincet. Le projet se déroulera principalement au LPENS à Paris et impliquera occasionnellement de travailler au laboratoire Rothman à l'UCL à Londres, au laboratoire Lopez-Montero à l'UCM à Madrid et au laboratoire Malhotra au CRG à Barcelone.

On en parle sur Twitter !