En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant(e) (H/F): Vidéo électrochimique mesurée de la contre électrode

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant(e) (H/F): Vidéo électrochimique mesurée de la contre électrode
Référence : UMR7564-LIALIU-004
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VILLERS LES NANCY
Date de publication : mercredi 28 février 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € bruts mensuel
Section(s) CN : Chimie physique, théorique et analytique

Description du sujet de thèse

Le sujet de thèse est sur le développement d'instrumentation et de méthodes d'analyse pour mesurer la réactivité électrochimique des électrocatalyseurs par l'imagerie optique de la contre électrode.

Contexte de travail

Les applications émergentes des nanomatériaux dans la conversion et le stockage électrochimique de l'énergie nécessitent une évaluation fiable de leur réactivité. Les mesures électrochimiques traditionnelles à l’échelle macroscopique permettent difficilement de différencier la réactivité intrinsèque des matériaux de leur structuration géométrique, nécessitant donc des mesures locales. La thèse financée par le projet ANR (Vidéo électrochimique mesurée de la contre électrode (ECVIDEO)) a pour objectif de développer une méthodologie analytique et une instrumentation visant l’imagerie in-situ/in-operando de la distribution de cinétique de transfert de charge sur des électrodes planes, avec une résolution spatiale submicronique/nanométrique et temporelle de l’ordre de la milliseconde, en utilisant la microscopie optique. Au lieu de directement observer l’échantillon, nous proposons de mesurer indirectement les variations optiques sur la contre-électrode (CE) par électrochromisme, qui sert également comme une lame de verre dans un montage de microscope. Les signaux bruts mesurés sous forme de vidéo seront convertis en la distribution de la réactivité électrochimique des échantillons par modélisation. Les conditions expérimentales et les méthodes d’analyse seront adaptées à l’application de l'étude des réactions électrocatalytiques d’intérêt pour l’énergie et l’environnement, e.g. évolution de H2/O2 ou réduction de CO2.

Informations complémentaires

La thèse est dirigée par Liang Liu et co-dirigée par Neus Vilà. La collaboration avec l'équipe de Frédéric Kanoufi (partenaire ITODYS) est prévue pendant la thèse. Le travail sera essentiellement experimental mais la programmation par coding (ex. Python, Matlab) sera envisagée.
Le/la candidat(e) (H/F) doit avoir une formation sollide en physique et en électrochimie. Les expériences sur programmation et instrumentation sont fortement appréciés. La communication orale et écrite en anglais est obligatoire. La langue française n'est pas une critère de sélection.