En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat (H/F) en Développement de sorbants catalytiques pour une production améliorée de méthanol.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 19 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7515-JULBER-025
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : vendredi 29 juillet 2022
Nom du responsable scientifique : Anne Cécile ROGER
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le travail s'inscrit dans la thématique des procédés Power-To-Fuels. Il vise à déplacer la limitation thermodynamique de la production de méthanol à partir de CO2 et d'H2 renouvelable en combinant au sein d'un même lit une fonction de sorption d'eau et une fonction catalytique. Il vise à développer des lits de sorbants catalytiques de technicité croissante. Les géométries de lits sorbant/catalyseurs seront étudiées pour optimiser le rendement en méthanol.
La thèse se déroulera en plusieurs étapes:
- La première étape consistera en la préparation et la caractérisation de matériaux de type zéolites, sorbant de référence.
- La seconde étape consistera en la synthèse de catalyseurs pour la synthèse de méthanol.
- Les matériaux préparés seront caractérisés avec les techniques classiques d'étude des catalyseurs hétérogènes (DRX, physisorption d'azote, TPR, oxydation de surface par N2O, microscopie, XPS).
- Les propriétés catalytiques des matériaux seront évaluées par catalyse hétérogène classique. Les réactions catalytiques en phase gazeuse seront réalisées en flux continu, les produits formés seront analysés en ligne par chromatographie en phase gazeuse.
- L'effet de la présence de sorbant sur la productivité en méthanol sera évalué.

Contexte de travail

L'Institut de Chimie et Procédés pour l'Energie, l'Environnement et la Santé (ICPEES), est une unité mixte de recherche sous la cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7515). Son personnel est composé d'une cinquantaine de permanents et d'environ 80 doctorants, post-doctorants, et autres CDD. L'institut dispose d'un savoir-faire reconnu mondialement dans le domaine de l'élaboration des matériaux et leurs évaluations dans divers procédés catalytiques ou autres, ainsi que de fortes collaborations industrielles.
Cette thèse se fera au sein de l'équipe "Energie et Carburant pour un Environnement Durable (ECED), dirigée par la Pr Anne Cécile ROGER. L'équipe ECED est située dans les locaux de l'École de Chimie de Strasbourg (ECPM) de l'Université de Strasbourg (Unistra, Université d'Excellence), au sein du département Catalyse et Matériaux de l'ICPEES.
L'objectif général de ce travail collaboratif est la production améliorée de méthanol par le développement de sorbants catalytiques qui seront finalement mis en œuvre dans un réacteur cyclé. Ce travail s'inscrit dans le cadre d'un projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche, il implique 3 autres partenaires académiques français.

Contraintes et risques

Pas de contrainte spécifique.

Informations complémentaires

Les compétences attendues sont:

Savoirs généraux, théoriques ou disciplinaires :
Le(a) candidat(e) doit avoir une solide expérience en science des matériaux, synthèse et caractérisation des oxydes solides ainsi qu'en catalyse hétérogène.

Savoirs sur l'environnement professionnel :
Le(a) candidat(e) doit avoir de l'expérience dans le travail en laboratoire et les projets collaboratifs.

Savoirs faire opérationnels :
Le(a) candidat(e) doit posséder :
- anglais niveau C1 ou C2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues(indiquer le niveau TOEIC ou équivalent)
- de très bonnes capacités de communication orale et écrite en français et en anglais
- l'envie de travailler en équipe

On en parle sur Twitter !