En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral (H/F) d'une durée de trois ans à temps complet

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 15 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7362-ALECON-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 1 février 2021
Nom du responsable scientifique : Christophe Enaux / Sandrine Knobé / Alexis Conesa
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 3 mai 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans une perspective pluridisciplinaire, le programme JUSTICE vise à réexaminer les questions d'accessibilité intra-urbaine en jetant un pont entre deux domaines de recherche qui se sont pour la plupart ignorés. D'une part, les sciences sociales et spatiales (y compris la sociologie, l'anthropologie, l'aménagement du territoire et les études urbaines) qui ont largement débattu du fait que les mobilités concrètes (et donc l'accès à la ville) peuvent être limitées par les inégalités sociales, physiques et sociocognitives. D'autre part, les recherches quantitatives en géographie ont mesuré et élaboré des modèles d'accessibilité qui ont très largement ignoré les inégalités susmentionnées.
Le programme JUSTICE s'appuie sur l'idée que l'accessibilité n'est pas la même pour tous. Les exercices de modélisation seront ainsi affinés pour quatre publics spécifiques souffrant de contraintes de déplacement et d'aménagement urbain : les personnes en situation de handicap moteur ou visuel (non-voyants et/ou malvoyants), les personnes âgées et les personnes socialement défavorisées. L'implication de ces publics dans le projet permettra de comprendre comment les inégalités sociales et les situations de handicap affectent l'accessibilité dans une optique d'élaboration de politiques d'accessibilité inclusives.
Le ou la doctorant·e recruté·e sera intégré·e à l'équipe pluridisciplinaire du programme JUSTICE.
Deux volets structureront le travail de recherche doctorale :
1. La modélisation quantitative de l'accessibilité intra-urbaine
2. La compréhension qualitative des pratiques et des points de vue socialement situés des personnes appartenant respectivement aux quatre groupes cibles identifiés
Les principales activités attendues sont les suivantes :
• Réaliser une revue de littérature des travaux relatifs à la recherche et assurer une veille bibliographique durant l'ensemble du programme
• Formaliser des hypothèses de recherche en cohérence avec le programme
• Concevoir les outils de recueil, de traitement et d'analyse des différentes données nécessaires à la recherche doctorale, en relation avec les chercheurs impliqués
• Recueillir et/ou participer au recueil des données identifiées et validées
• Analyser, interpréter et modéliser les résultats
• Valoriser les résultats de la recherche doctorale
• Aider à l'organisation de manifestations (journée d'étude, séminaire) en lien avec le programme JUSTICE
• Participer à la coordination administrative du programme JUSTICE : faciliter le lien entre les différents membres de l'équipe et avec les partenaires, participer à l'organisation des réunions de travail (préparation, rédaction des compte-rendu, etc.)

Contexte de travail

Le ou la doctorant·e sera rattaché·e au laboratoire Image Ville Environnement (LIVE, UMR7362) et associé·e au laboratoire Sport et sciences sociales (E3S, UR1342) de l'Université de Strasbourg.

Contraintes et risques

Missions de terrain.

Informations complémentaires

La thèse est rattachée au projet européen JUSTICE « Joining Urban morphology, Spatio-Temporal and socio-cognitive accessibility for an Inclusive City Environment », financé par l'Agence Nationale de la Recherche dans le cadre du programme ENUAC (Era-Net Urban Accessibility and Connectivity).
La thèse sera codirigée par Christophe Enaux (PU, LIVE) et Sandrine Knobé (IGR-HDR, E3S) avec le co-encadrement d'Alexis Conesa (MCF, LIVE).
La date limite pour candidater est fixée au 12 mars 2021.

On en parle sur Twitter !