En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorat H/F en pétrologie magmatique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 5 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7358-LYDFRA-006
Lieu de travail : VANDOEUVRE LES NANCY
Date de publication : mardi 14 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Pierre Bouilhol
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet de thèse visera en la quantification de la source et des processus de différenciation extrême du granite de Beauvoir (Massif Central; France). L'approche suivie sera une approche pétrographique et géochimique d'échantillons provenant du forage historique du granite de Beauvoir. Le volet 1/ visera en la quantification de la source, le volet 2/ en la quantification du processus de différenciation, et le volet 3/ consistera à fournir des contraintes de temps à haute résolution sur les différents facies de ce corps magmatique.

Contexte de travail

Le travail sera effectué au CRPG (UL-CNRS) de Vandoeuvres les Nancy, un laboratoire reconnu internationalement pour son expertise en pétrologie magmatique et géochimie isotopique.
Le projet sera rattaché à l'équipe "magmas & fluides profonds", et réalisé dans le contexte du Labex R21 qui lance un large projet (plusieurs doctorants & post-doctorants) sur le granite de Beauvoir.

On en parle sur Twitter !