En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

doctorant/doctorante H/F en simulation numérique des générations des hautes harmoniques dans des matériaux solides

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 15 octobre 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Intitulé de l'offre : doctorant/doctorante H/F en simulation numérique des générations des hautes harmoniques dans des matériaux solides
Référence : UMR7325-VALSEV-099
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : vendredi 8 septembre 2023
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel
Section(s) CN : Matière condensée : structures et propriétés électroniques

Description du sujet de thèse

Le projet de thèse portera sur l'étude de la possibilité de générer des hautes harmoniques dans des matériaux solides tels que GeTe et Wte, produits au CINaM, dans le but, et c'est l'originalité de la proposition, de contrôler ce HHG en utilisant la polarisation ferroélectrique. Au-delà de ces matériaux, l'idée générale de ce projet est d'explorer l'impact des états interfaciaux, de la polarisation ferroélectrique, du couplage spin-orbite et de la courbure de Berry sur la génération de hautes harmoniques.
Le cœur du projet de doctorat est de développer des études théoriques pour comprendre la HHG dans ces systèmes et la rendre accordable à des fins technologiques ou un nouveau type de techniques de caractérisation des systèmes de matière condensée. La méthodologie s'appuiera sur l'approche en temps réel [1] et la théorie de Floquet [2,3].

Ce poste de doctorant/doctorante est financé par la Fondation Aix-Marseille (https://www.univ-amu.fr/en/) et fait partie d'un projet collaboratif avec des collègues expérimentateurs des laboratoires CINaM et LIDYL (https://iramis.cea.fr/LIDYL/).

Nous recherchons des personnes très motivées, titulaires d'un master en physique (ou dans une discipline connexe) et possédant une solide expérience en physique de la matière condensée ou en science des matériaux.
Un bon niveau d'anglais écrit et parlé est essentiel pour la communication avec nos collaborateurs externes. Une connaissance de base de Linux est appréciée.

Si vous aimez effectuer des simulations, programmer et développer la théorie, ce poste pourrait vous convenir.

Les personnes intéressées doivent envoyer une lettre de motivation, un CV, un relevé de notes officiel de leur master et les coordonnées d'une ou deux personnes de référence à Claudio Attaccalite (phd.position.cinam@gmail.com).

Les candidatures seront examinées immédiatement.
Les candidatures seront acceptées jusqu'à ce que le poste soit pourvu.

[1] Nonlinear optics from an ab initio approach by means of the dynamical Berry phase, C. Attaccalite and M. Grüning Phys. Rev. B 88, 235113 (2013)
[2] Floquet formulation of the dynamical Berry-phase approach to nonlinear optics in extended systems, I. M Alliati, and M. Grüning, Electron. Struct. 5 017001 (2023)
[3] Spin-orbit coupling induced ultrahigh-harmonic generation from magnetic dynamics, O. Ly and A. Manchon, Phys. Rev. B 105, L180415 (2022)

Contexte de travail

Cette thèse sera un travail théorique, en partie analytique et en partie numérique.
Le travail sera effectué dans un groupe théorique dynamique et en contact avec différents laboratoires et collègues expérimentateurs. L'étudiant/l'étudiante aura accès à un centre de calcul local et, si nécessaire, à des machines nationales.
L'étudiant/l'étudiante aura l'obligation et la possibilité de suivre différentes formations au cours de sa thèse, qu'elles soient inhérentes au sujet de la thèse ou plus générales.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

S'agissant d'un travail théorique, il n'y a pas de risques particuliers liés à ce poste de doctorant.