En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Relation structure-fonction dans les complexes de cuivre polynucléaires bioinspirés: études expérimentales et théoriques H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7313-MAYORI-002
Lieu de travail : MARSEILLE 03
Date de publication : lundi 6 mai 2019
Nom du responsable scientifique : Jalila Simaan et Maylis Orio
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif de ce projet est de concevoir des complexes de cuivre polynucléaires bioinspirés et de comprendre leurs propriétés moléculaires, en relation avec les systèmes enzymatiques dont ils seront les mimes fonctionnles. Les ligands et les atomes pontant les centres métalliques seront modulés pour illustrer la complexité observée dans Nature et leur capacité à catalyser des réactions telles que l'oxydation de l'eau et l'activation de l'oxygène sera testée. La caractérisation des complexes reposera sur différentes techniques telles que la magnétométrie SQUID, les spectroscopies EPR et UV-visible, l'électrochimie, etc. Un accent particulier sera mis sur l'utilisation d'approches théoriques telles que la théorie fonctionnelle de la densité (DFT) et les techniques de projection de spin pour prédire et décrire les propriétés rédox, spectroscopiques, électroniques et magnétiques des systèmes à l'étude.

Contexte de travail

Cette thèse sera menée dans le cadre d'un projet ANR / DFG financé (CuBISM). Le travail de thèse proposé associe une approche expérimentale et théorique et vise à comprendre les propriétés et les fonctions des sites bioinorganiques eux-mêmes pour enfin informer et orienter la synthèse d'analogues fonctionnels de sites multicopers biologiques.

L'étudiant sera hébergé dans le groupe BiosCiences de l'Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (iSm2) pour un contrat de doctorat d'une durée de trois ans débutant en octobre 2019. Le groupe BiosCiences fournit un environnement multidisciplinaire et possède déjà une solide expertise dans la combinaison d'approches expérimentales et théoriques pour l'étude de complexes bioinspirés et d'enzymes contenant des métaux de transition.

Contraintes et risques

Aucune

On en parle sur Twitter !