En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral (H/F) sur la modélisation de l'évolution chimique de la Terre pendant son accrétion

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 3 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7293-ALEMOR-002
Lieu de travail : NICE
Date de publication : vendredi 13 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Alessandro Morbidelli
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2135€/mois (brut)

Description du sujet de thèse

Dans le cadre du projet HolyEarth financé par l'ERC, l'objectif de cette thèse est de modéliser l'évolution chimique de la Terre lors de son accrétion. Les simulations numériques fournies dans le cadre du projet HolyEarth indiqueront l'origine du matériel livré à la Terre et les échelles de temps des événements d'accrétion. Le candidat au doctorat modélisera ensuite l'évolution chimique de la Terre, y compris la partition des éléments entre le noyau et le manteau silicaté, en suivant l'approche de Rubie et al. 2015, Icarus, 248, 89. La partition du W entre manteau et noyau sera également considérée, ce qui permettra de tester l'échelle de temps d'accrétion fournie par les simulations avec l'epsilon182W caractérisant le manteau terrestre.

Contexte de travail

Le/la doctorante.e réalisera sa thèse dans le cadre du projet HolyEarth: "a holistic approach to understand Earth formation", financé par l'ERC (PI: A. Morbidelli). Le candidat interagira avec l'équipe du projet (environs 4-5 personnes à Nice) et plus généralement avec l'équipe de planétologie théorique du Laboratoire Lagrange (~30 personnes), située sur le site historique (Mont Gros) de l'Observatoire de la Côte d'Azur, à Nice (France).
théorie et modélisation. Simulation d'évolution chimique.

Contraintes et risques

éventuels déplacements

Informations complémentaires

https://lagrange.oca.eu/fr/welcome-holyearth

On en parle sur Twitter !