En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral (H/F) sur les événements climatiques combinés et leurs impacts en cascade dans les espaces côtiers : application aux îles tropicales

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 6 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7266-VIRDUV-006
Lieu de travail : LA ROCHELLE
Date de publication : mercredi 15 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Virginie DUVAT
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Intitulé : S'adapter aux événements climatiques combinés et à leurs impacts en cascade dans les territoires côtiers dans les îles tropicales de l'Outre-Mer français.

Ce sujet de thèse comblera d'importantes lacunes de nature conceptuelle et cognitives relatives aux événements et risques côtiers dits « combinés », c'est-à-dire impliquant différents événements climatiques et/ou non-climatiques, ainsi des processus physiques, écologiques et humains interconnectés amplificateurs du risque. Si les événements combinés ont connu au cours des dernières décennies une augmentation de leur occurrence et de leur intensité dans toutes les régions du globe, ils restent curieusement assez peu étudiés alors qu'ils incarnent bien "les risques de demain", dans un contexte de changement climatique accéléré. C'est par exemple le cas dans les espaces côtiers soumis à des phénomènes couplés de submersion-inondation dont la fréquence et la magnitude augmentent sous l'effet des changements affectant l'océan et le climat. Cela tient d'une part au caractère relativement récent des recherches sur cette question dans le champ relatif au changement climatique et à l'adaptation (première mention des événements combinés dans le rapport spécial du GIEC sur les événements extrêmes de 2012) et d'autre part au caractère majoritairement disciplinaire des travaux de recherche, qui ont jusqu'à présent investigué de manière déconnectée (i) les événements combinés de leurs cascades d'impacts et (ii) les différents types d'impacts, dont les interconnexions restent peu comprises. Sans compter que le manque de réflexions croisées entre la science des impacts et la science de l'adaptation au changement climatique explique, par-delà les constats précédents, une faible intégration des stratégies et actions d'adaptation dans l'analyse des impacts et cascades d'impacts des événements combinés.
Dans ce contexte, différentes dimensions des événements combinés méritent d'être investiguées : (1) les facteurs météorologiques et climatiques déclencheurs, (2) les processus physiques et écologiques en jeu dans la production des impacts, (3) les cascades d'impacts produites par ces événements. Ce sujet de thèse s'emploiera à explorer ces différentes dimensions à travers un travail de conceptualisation (visant à réduire le flou conceptuel existant autour des événements combinés et de leurs cascades d'impacts), de modélisation théorique (visant à formaliser les représentations de ces phénomènes) et d'application concrète à partir d'études de cas. Ces travaux de recherche qui s'ancrent dans les pratiques de recherche en sciences humaines et sociales privilégieront l'interdisciplinarité, en particulier avec les géosciences et l'écologie.
Le terrain d'application de cette thèse sera centré sur deux grandes régions insulaires, la Caraïbe (îles touchées par les cyclones de 2017) et le Pacifique (en particulier la Nouvelle Calédonie). Les résultats qui seront produits devront avoir une certaine généricité et être transposables à des espaces côtiers non insulaires, voire à d'autres types de systèmes territoriaux.

Contexte de travail

Le/la doctorant.e rejoindra l'UMRi LIENSs (75 chercheurs permanents, 40 ingénieur.e.s/technicien.ne.s, 35 doctorant.e.s) spécialisée dans l'étude de l'environnement littoral à partir d'approches disciplinaires (géosciences, écologie et écotoxicologie, histoire, géographie, archéologie, sciences politiques, droit, biotechnologies) et interdisciplinaires. Il/elle intègrera l'équipe AGILE (Approches Géographiques Ile Littoral Société) qui réunit 15 chercheur.e.s autour de trois axes de recherche focalisés sur la capacité d'adaptation aux risques littoraux (axe 1), l'évolution des pratiques et la gouvernance des territoires litto-maritimes face aux défis socio-environnementaux (axe 2), et la justice environnementale (axe 3). Ses travaux s'inscriront dans l'axe de recherche 1.

On en parle sur Twitter !