En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Génération et adaptation pour l'interaction humain–agent en environnement virtuel immersif

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7253-BERGUE-003
Lieu de travail : COMPIEGNE
Date de publication : vendredi 9 novembre 2018
Nom du responsable scientifique : indira Thouvenin
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 29 novembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Contexte
La thèse s'inscrit dans le cadre du projet ANR Social Touch qui vise à comprendre comment le sens du toucher peut être intégré dans les systèmes interactifs afin d'améliorer les canaux de communication émotionnels entre humains et machines. Dans ce cadre le laboratoire l'ISIR UMR CNRS 7222 collabore avec Heudiasyc UMR CNRS 7253 afin d'explorer les questions suivantes : i) comment un humain peut-il être touché par un agent (humain virtuel), ii) comment un agent peut-il être touché par un humain, iii) quel impact le touché a sur l'interaction.

Objectif
Nous souhaitons caractériser l'efficacité du toucher et les différences comportementales possibles lorsque des utilisateurs humains interagissent avec un agent virtuel. Pour permettre à l'agent de percevoir et d'obtenir une représentation mentale de l'intention de l'utilisateur (être communicatif et émotionnel) par le toucher, nous développerons d'une part un modèle de décision incluant les représentations émotionnelles et comportementales générées par la situation. D'autre part, nous souhaitons concevoir un retour adaptatif tactile par l'agent dans l'environnement virtuel pour produire un effet réaliste d'interaction sociale.

Description des travaux à réaliser

Nous souhaitons explorer un scénario (plusieurs scénarios ?)dans lequel l'humain peut toucher l'agent de façons différentes (tapoter, caresser, poser) avec plus ou moins de vivacité en impliquant différentes parties du corps (main, bras, tête, épaule, dos) et réciproquement.
Pour cela il sera nécessaire d'analyser la littérature sur cette question et de proposer :
- un modèle décisionnel permettant de générer des actions de toucher exprimées par l'agent sur l'humain, tout en intégrant les émotions ressenties par l'agent
- un modèle de mouvement du toucher et de réaction au toucher pour l'agent
- un modèle d'adaptation et une métaphore intelligente haptique permettant de toucher l'humain en environnement immersif échelle 1 (CAVE)
Les travaux seront réalisés sur les deux plateformes des laboratoires concernés : GRETA (ISIR) et TRANSLIFE (Heudiasyc).

Contexte de travail

L'étudiant sera en autonomie, et pourra travailler selon les besoins du projet soit à Heudiasyc, soit à l'ISIR. Il sera amené à organiser des réunions, à présenter ses travaux en réunions projet ANR plénières. Les réunions seront tenues à une fréquence moyenne d'une réunion mensuelle.

profil : Master ou ingénieur en informatique
Des connaissances en Java et réalité virtuelle sont nécessaires ainsi que des bases en intelligence artificielle et en interaction humain-machine.

On en parle sur Twitter !