En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F CDD DOCTORANT projet collaboratif « Interactions entre mathématiques et histoire des mathématiques : approche historique et perspectives contemporaines ».

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 17 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7219-VIRMAO-009
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : samedi 7 mai 2022
Nom du responsable scientifique : Karine CHEMLA
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Recherches doctorales d'un(e) étu-diant(e) dont le travail portera sur une partie de Die Entwicklung der Theorie der algebraischen Functionen in älterer und neuerer Zeit. Le ou la doctorant(e) devra se saisir d'une partie signifi-cative de l'ouvrage, qu'il ou elle doit choisir, pour en faire l'objet d'une thèse. Sont exclues des choix possibles les parties suivantes : Section I, sous-sections A à J ; Section II, sous-sections A&B ; Section V, sous-section C ; Section X, sous-sections A-B-C, car elles sont déjà prises en charge par d'autres membres du collectif. La partie choisie sera confiée aux soins de l'étudiante ou de l'étudiant, qui en aura l'entière responsabilité.
Le projet de la thèse comportera la traduction annotée de cette partie. Pour ce faire, l'étudiant(e) bénéficiera d'un environnement scientifique unique de formation à la lecture fine de textes en allemand. Il ou elle sera épaulé(e) par tout un groupe de collègues travaillant sur le même ouvrage (mais pas sur sa propre partie).
Le projet de thèse comprendra une facette plutôt mathématique, avec l'explication en langage mathématique actuel de la partie de l'ouvrage traitée. Le projet de thèse comportera éga-lement un travail proprement historique qui servira de soubassement au projet. Il faudra élucider les contextes dans lesquels la rédaction de ce rapport fut entreprise, la manière dont Brill et Noe-ther y ont travaillé, la manière dont le rapport se situe dans leurs carrières ainsi que la nature de la synthèse que les auteurs pratiquent. On pourra en particulier se demander à quel point la syn-thèse est productrice d'innovation. Il faudra enfin mieux saisir comment l'ouvrage se situe par rapport aux autres rapports commandés par la DMV.

Contexte de travail

La personne recrutée participera aux activités du Projet collaboratif « Interactions entre mathématiques et histoire des mathématiques : approche historique et perspectives contemporaines »
et à celles des chercheurs en histoire des mathématiques du Laboratoire SPHERE.

Contraintes et risques

Les candidats doivent être titulaires au début du contrat doctoral d'un Master ou d'un diplôme équivalent en Mathématiques et avoir suivi une formation en histoire des sciences. Par ailleurs, ils doivent posséder des connaissances suffisantes en lecture de la langue allemande et bien maîtriser l'anglais écrit et parlé.

Informations complémentaires

La personne recrutée sera membre du Laboratoire SPHERE et sera affiliée à l'Ecole Doctorale 623 « Savoirs, Sciences, Education » (https://ed623.u-paris.fr) de l'Université Paris Cité.
Ses missions comportent le fait de produire une traduction annotée d'une partie significative de Die Entwicklung der Theorie der algebraischen Functionen in älterer und neuerer Zeit. Sont exclues des choix possibles les parties suivantes : Section I, sous-sections A à J ; Section II, sous-sections A&B ; Section V, sous-section C ; Section X, sous-sections A-B-C. Il ou elle devra expliquer en langage mathématique actuel la partie de l'ouvrage traitée. Il ou elle devra également élucider les contextes dans lesquels la rédaction de ce rapport fut entreprise, la manière dont Brill et Noether y ont travaillé, la manière dont le rapport se situe dans leurs carrières ainsi que la nature de la synthèse que les auteurs pratiquent.

On en parle sur Twitter !