En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant : Développement et étude d'anticancéreux (Biologie et Chimie)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 29 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7199-ANTKIC-001
Lieu de travail : ILLKIRCH GRAFFENSTADEN
Date de publication : mardi 8 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Benoît Frisch et Stéphane Bellemin-Laponnaz
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Titre : "Hydrogels pour une libération localisée de complexes NHC-platine ciblant la mitochondrie pour combattre le glioblastome"
L'objectif principal du projet "Hydro-NHC" est de développer des solutions permettant d'éradiquer simultanément les cellules cancéreuses et les cellules souches cancéreuses du glioblastome, en appliquant un traitement localisé. Pour répondre à cette problématique et sur la base de nos résultats précédents (1-3) et de nos hypothèses, nous proposons de développer des complexes organométalliques de type métallo-carbène à base de platine qui induisent une apoptose dépendante des mitochondries dans les cellules tumorales. Ces composés seront ensuite formulés et intégrés dans des hydrogels biocompatibles à base d'albumine (4) ou d'acide hyaluronique, permettant une administration locale prolongée de l'agent thérapeutique au cœur du tissu cancéreux, en évitant la nécessité de passer la barrière hémato-encéphalique.
La thèse s'effectuera en partenariat entre l'équipe 3Bio (Faculté de Pharmacie, Illkirch) et l'équipe Métaux et leurs fonctions de l'IPCMS (Strasbourg) et va de la chimie organométallique aux études en biologie en passant par la formulation et la caractérisation de biomatériaux.
Références :
1- Bellemin-Laponnaz, S. N-heterocyclic carbene platinum complexes: a big step forward for effective anti-tumor compounds. Eur. J. Inorg. Chem. 2020, 10-20.
2- Wantz, M.; Bouché, M.; dahm, G.; Chekkat, N.; Fournel, S.; Bellemin-Laponnaz, S. N-Heterocyclic Carbene-Polyethyleneimine (PEI) Platinum Complexes Inducing Human Cancer Cell Death: Polymer Carrier Impact. Int. J. Mol. Sci. 2018, 19, 3472.
3- Chekkat, N.; Dahm, G.; Chardon, E.; Wantz, M.; Sitz, J.; Decossas, M.; Lambert, O.; Frisch, B.; Rubbiani, R.; Gasser, G.; Guichard, G.; Fournel, S.; Bellemin-Laponnaz, S. N-Heterocyclic Carbene-Polyethyleneimine Platinum Complexes with Potent in vitro and in vivo Antitumor Efficacy. Bioconjugate Chem. 2016, 27, 1942-1948.
4- Aloui E. Frisch, B., Lavalle Ph. De Giorgi M. Schaaf P. Protein-based biomaterial with viscoelastic behavior, process for obtaining it and uses thereof. European patent application EP19306387

Contexte de travail

Le ou la candidat(e) sera co-encadré(e) par les Dr. Heurtault et Bellemin-Laponnaz et le projet de thèse s'appuie sur deux équipes synergiques et complémentaires (chimie et biologie).
- La synthèse des dérivés platine sera effectuée au sein de l'Unité de recherche UMR 7504 (Institut de physique et chimie des matériaux de Strasbourg (IPCMS), Campus de Cronenbourg) dans le département Matériaux Organiques sous l'encadrement du Dr Stéphane Bellemin-Laponnaz (DR CNRS ; http://www.ipcms.unistra.fr). Son domaine de recherche est centré sur le développement des complexes de métaux de transition et leurs applications.
- Les études cellulaires seront effectuées au sein de l'UMR 7199 (Laboratoire de conception et application de molécules bioactives (CAMB)) dans l'équipe 3Bio (Biovectorisation, Bioconjugaison, Biomatériaux ; https://camb.cnrs.fr/la-recherche/3bio/) sous l'encadrement du Dr Béatrice Heurtault (MCU, UNISTRA, HDR, autorisée à expérimenter sur l'animal). Son équipe a une forte expertise dans la délivrance de principes actifs à partir de vecteurs nanoparticulaires (liposomes, nanocapsules lipidiques, micelles, …) ou de formes implantables tels que des hydrogels ou des implants protéiques. L'équipe s'attache à développer ces systèmes puis les évaluer au niveau biologique in vitro et in vivo, en particulier au niveau immunologique.
Les 2 équipes disposent de tout l'équipement, l'expertise et l'encadrement nécessaires pour réaliser les différentes étapes du projet.

Contraintes et risques

Le ou la doctorant(e) sera soumis(e) au règlement intérieur des 2 laboratoires pour ce qui concerne toutes les règles d'hygiène, de sécurité. Des déplacements entre les 2 équipes impliquées (Cronenbourg-Illkirch) sont à prévoir.

Informations complémentaires

- Le ou la candidat(e) devra être motivé(e) pour mener un projet de recherche dans un contexte pluridisciplinaire à l'interface chimie / biologie. Il/Elle devra s'inscrire à l'Ecole Doctorale n° 222 (Sciences Chimiques, Strasbourg) et suivre les modalités de cette ED en ce qui concerne la formation doctorale. A noter que la thèse est financée par l'Institut Thématique Interdisciplinaire (ITI) HiFunMat auquel sont rattachées les 2 équipes.
Nous recherchons un(e) candidat(e):
- Avec des connaissances en biologie cellulaire (culture cellulaire, dosage de la viabilité, RT-qPCR, …), en immunologie (ELISA, Elispot, ,..) et une ouverture vers la chimie moléculaire de synthèse.
- Motivé(e) par un travail expérimental interdisciplinaire,
- Une curiosité pour la recherche, un esprit critique, et de bonnes capacités de rédaction et de communication.

- Date limite de candidature : le 25 juin 2021

- Les candidats doivent fournir un CV, un relevé des notes de Master, une lettre de motivation et le contact mail de référents ayant supervisé leur travail en laboratoire.
Contacts : les Dr. Béatrice Heurtault (b.heurtault@unistra.fr) et Stéphane Bellemin-Laponnaz (stephane.bellemin@ipcms.unistra.fr).

On en parle sur Twitter !