En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en chimie analytique et spectrométrie de masse pour le vivant (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : samedi 15 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant en chimie analytique et spectrométrie de masse pour le vivant (H/F)
Référence : UMR7178-REGSOM-185
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 22 avril 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Description du sujet de thèse

Développement d’approches de mobilité ionique couplée à la spectrométrie de masse (IM-MS) à haute résolution pour la caractérisation de protéines thérapeutiques;
La thèse sera rattachée à l’Ecole Doctorale des Sciences Chimiques de l’Université de Strasbourg (ED222).

Contexte de travail

L'Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN (IPHC), unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l'instrumentation scientifique. L'IPHC est structuré en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents (H/F) dont 257 agents permanents (soit 119 chercheurs et enseignants-chercheurs et 138 ingénieurs et techniciens H/F), 46 agents en CDD et 102 doctorants H/F.
Le doctorat ou la doctorante intègrera l’équipe LSMBO (Laboratoire Spectrométrie de masse bioorganique) de l’IPHC et pourra bénéficier de l’ensemble des conditions matérielles (instrumentation IM-MS, structural MS et LC-MS/MS), humaines (partage d’expertises) et informatiques (accès à l’ensemble des outils logiciels pour le traitement des données IM-MS et LC-MS/MS), nécessaires à la bonne réalisation de ce projet de thèse.
Le doctorat ou la doctorante se déroulera dans le contexte d’un programme de doctoral network européen (projet MobiliTraIN). Ainsi, le doctorant sera amené à collaborer et interagir étroitement avec un réseau international de 13 doctorants (H/F).

Contraintes et risques

-Travail occasionnel en horaire décalé.
-Travail dans un environnement certifié ISO 9001

Informations complémentaires

L’ensemble des informations détaillées du sujet et du projet de manière générale sont disponibles sur le site dédié au projet https://mobilitrain.eu/open-positions.