En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse pour l'étude théorique de la localisation d'ondes acoustiques bi-dimensionnelles dans les métamatériaux (H/F))

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 28 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Offre de thèse pour l'étude théorique de la localisation d'ondes acoustiques bi-dimensionnelles dans les métamatériaux (H/F))
Référence : UMR7031-SANGUE-044
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : lundi 29 avril 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est de 2135,00 € brute mensuelle
Section(s) CN : Ingénierie des matériaux et des structures, mécanique des solides, biomécanique, acoustique

Description du sujet de thèse

Un poste de doctorant/doctorante (3 ans) est disponible au LMA.
La mission consiste à étudier théoriquement la propagation d'ondes acoustiques en milieu complexe, et en particulier la mise en évidence du phénomène d'anti-localisation.
Cette thèse rentre dans le cadre du projet ANR JCJC WaDiToMe.
Le projet consiste à développer une approche analytique et ou numérique pour comprendre les modifications de la propagation d'ondes dans un milieu périodique bi-dimensionnel perturbé par un faible désordre. En deux dimensions, le désordre induit en général de la localisation d'onde : les ondes propagatives deviennent évanescentes. Cependant certains systèmes bi-dimensionel présentent un comportement anormal à faible désordre : la propagation est favorisée par le désordre plutôt que diminuée. Il s'agira dans ce projet de déterminer quelles configurations en acoustique permettent d'observer ce phénomène.
La personne recrutée devra être titulaire d'un diplôme de master en physique, mécanique ou mathématiques appliquées.
Une connaissance théorique en propagation d'onde (acoustique, élastique, électromagnétique ou mécanique quantique) est attendue.

Contexte de travail

La thèse aura lieu au Laboratoire de Mécanique et d'Acoustique (LMA), une unité mixte de recherche AMU-CNRS-Centrale Méditerranée, UMR 7031. Ses principaux domaines de compétences sont la mécanique du solide (structures, matériaux, interfaces) et l'acoustique (propagation des ondes dans des milieux fluides et solides complexes).