En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant (H/F) pour un projet commun entre le Centre de RMN à haut champ (CRMN) de l'Université de Lyon, le Laboratoire de Bioimagerie et Pathologies (LBP) de l'Université de Strasbourg et SANOFI Pasteur.

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 30 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7021-YVEMEL-002
Lieu de travail : ILLKIRCH GRAFFENSTADEN
Date de publication : jeudi 9 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Yves MELY/Anne LESAGE
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Titre du projet : Comprendre les architectures supramoléculaires de nanoparticules lipidiques chargées en ARNm dans des formulations vaccinales par des techniques avancées de RMN et de fluorescence.
Contexte scientifique : Les thérapies à base d'acides nucléiques devraient révolutionner les traitements d'un grand nombre de maladies. Le potentiel des médicaments à base d'ARN et surtout d'ARN messager a été remarquablement illustré par le développement récent de vaccins contre le SRAS-Cov-2. Pour délivrer les ARNm dans les cellules, les nanoparticules lipidiques (LNP) sont les plateformes les plus avancées, protégeant les ARNm des nucléases, permettant leur absorption efficace par les cellules et leur fuite des endosomes vers le cytosol, où ils sont traduits en protéine antigénique. La structure des ARNm-LNP joue un rôle clé dans la stabilité des ARNm et leur expression dans les cellules, mais reste encore largement inconnue.
Objectif : L'objectif de ce projet multidisciplinaire est de caractériser l'architecture des LNPs, y compris leur topologie, la localisation de l'ARNm, son hydratation et ses interactions spécifiques avec les lipides, par deux approches complémentaires utilisant des approches méthodologiques innovantes en RMN et fluorescence, ainsi que l'instrumentation de pointe développée dans les deux laboratoires. Le projet sera mené conjointement entre deux laboratoires prestigieux, le CRMN (Lyon) et le LBP (Strasbourg).

L'objectif de ce projet multidisciplinaire est de caractériser l'architecture des LNP, y compris leur topologie, la localisation de l'ARNm, son hydratation et ses interactions spécifiques avec les lipides, par deux approches complémentaires utilisant des techniques innovantes de RMN et de fluorescence, ainsi que l'instrumentation de pointe développée dans les deux laboratoires. Le projet sera mené conjointement entre deux laboratoires prestigieux, le CRMN (Lyon) et le LBP (Strasbourg), en partenariat avec Sanofi Pasteur. Au CRMN, le (la) candidat(e) développera notamment des approches de RMN à l'état solide de haute sensibilité avec rotation rapide à angle magique (MAS) et/ou polarisation nucléaire dynamique (DNP) pour sonder l'architecture à l'échelle du nm des LNP. Au LBP, le (la) candidat(e) mettra en œuvre une spectroscopie de fluorescence à résolution temporelle et en régime permanent à la pointe de la technologie en utilisant des sondes moléculaires sensibles conçues sur mesure et situées soit sur les lipides, soit sur l'ARN. Des assemblages modèles et pertinents d'un point de vue pharmaceutique seront étudiés.

Contexte de travail

Le (la) doctorant(e) travaillera dans les deux laboratoires, avec un partage équilibré du temps, avec des périodes de plusieurs mois / un an à Lyon et à Strasbourg. Il/elle bénéficiera d'une bourse du programme PRIME 80 du CNRS. Le projet sera développé en collaboration avec Sanofi-Pasteur, un partenaire industriel de longue date des deux groupes. Les deux laboratoires offrent un environnement de travail international et dynamique dans des instituts de recherche modernes. Le CRMN (UMR 5082 CNRS/ENS Lyon/UCB Lyon 1) est un laboratoire de première classe abritant un ensemble unique de spectromètres RMN entièrement équipés pour l'analyse d'une grande variété d'échantillons en solution et à l'état solide. Le LBP (UMR 7021, CNRS/INSERM/Univ. Strasbourg) est équipé de plateformes avancées de spectroscopie de fluorescence et de microscopie QUEST. C'est un laboratoire de pointe dans l'investigation des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans de nombreuses maladies et dans le développement de nouveaux indices thérapeutiques. Le candidat bénéficiera d'un contrat CNRS, avec les avantages sociaux habituels de cette institution.

Contraintes et risques

Partage du temps de travail , avec des périodes de plusieurs mois / un an à Lyon et à Strasbourg.

Informations complémentaires

Profil du candidat : Nous recherchons un(e) candidat(e) très motivé(e) ayant une formation en biologie structurale et moléculaire, en biochimie, en physico-chimie ou en biophysique, et un intérêt marqué pour les techniques spectroscopiques et leurs applications aux biomolécules et à la recherche pharmaceutique. Une expérience de base en RMN et/ou en fluorescence est bénéfique.

On en parle sur Twitter !