En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral en Phonétique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 4 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7018-CECFOU-009
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 13 septembre 2021
Nom du responsable scientifique : Cécile Fougeron
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Dans le cadre du projet « ChaSpeePro » mené en collaboration avec l'Université de Genève, les Hopitaux Universitaires de Genève et l'Institut Idiap, le Laboratoire de Phonétique et Phonologie* (LPP - CNRS/Sorbonne Nouvelle) à Paris offre un poste de doctorant (3+1 ans) débutant en décembre 2021 (une date de début plus tardive peut être envisagée).

L'objectif général du projet est de mieux caractériser les processus liés à l'encodage d'unités invariantes de parole en parole articulée, et leurs troubles (dans la dysarthrie et l'apraxie de la parole). Ce projet fait suite au projet « MoSpeeDi » décrit ici : https://www.unige.ch/fapse/mospeedi/)

Dans ce projet, des données articulatoires et acoustiques seront collectées expérimentalement au LPP afin d'étudier des questions liées à :
1. L'organisation temporelle et la coordination des unités de parole à différents niveaux (geste, syllabe, mot, phrases).
2. La stabilité et la flexibilité du système de production de la parole (adaptation à différentes tâches, modes de parole, et stratégies spécifiques au locuteur).
3. Les manifestations articulatoires vs. acoustiques des réductions spatio-temporelle de la parole.

Le/la candidat-e mènera ses recherches sur l'une de ces questions de recherche.
Il/elle sera formé(e) au sein de l'école doctorale ED622 de l'Université Sorbonne-Nouvelle et bénéficiera également du contexte stimulant du Laboratoire d'Excellence EFL auquel le LPP est affilié.

Contexte de travail

Dans le cadre de ce projet collaboratif franco-suisse, le/la candidat-e rejoindra l'équipe sous la supervision de Cécile Fougeron et en étroite collaboration avec Anne Hermes et Leonardo Lancia.
Le Laboratoire de Phonétique et Phonologie (CNRS & Université Sorbonne-Nouvelle, https://lpp.in2p3.fr/) est une unité de recherche et d'enseignement en phonétique et phonologie expérimentale. Il est situé dans le 5ème arrondissement à Paris. Il offre un environnement de travail diversifié et équitable dans un petit laboratoire dynamique.

Contraintes et risques

Le/la candidat-e doit :
- être titulaire d'un Master en linguistique, de préférence en phonétique (diplôme équivalent dans des disciplines connexes à discuter).
- avoir des connaissances de base en français / de bonnes capacités rédactionnelles en anglais
- une expérience de l'analyse acoustique ou articulatoire, des compétences en statistique et/ou en programmation constituent un avantage.

Informations complémentaires

Votre candidature sera envoyée sous la forme d'un seul PDF comprenant : (1) une lettre de motivation d'une page établissant un lien entre votre intérêt pour le projet et votre expérience et vos compétences en matière de recherche, (2) un CV complet comprenant les relevés de notes, (3) le nom et l'adresse électronique de 1 ou 2 personnes que nous pourrions contacter pour une recommandation et, le cas échéant, (4) un lien vers une copie de votre thèse de master.

On en parle sur Twitter !