En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse portant sur l'inférence statistique d'un modèle stochastique spatio-temporel pour la compréhension des mécanismes du trafic membranaire au sein d'une cellule (H/F).

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 7 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6629-FRELAV-001
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : vendredi 16 avril 2021
Nom du responsable scientifique : Frédéric Lavancier
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les mécanismes d'endocytose et d'exocytose en biologie cellulaire font intervenir de multiples composants moléculaires, interagissant spatialement et temporellement suivant un processus complexe. L'objectif de la thèse est d'analyser l'activité spatio-temporelle de certaines de ces protéines, à l'aide d'un modèle mathématique approprié (le processus birth-death-move), ajusté sur des séquences de données.

Contexte de travail

La thèse se déroulera au laboratoire de mathématiques Jean Leray de l'université de Nantes, en partenariat avec Inria Rennes et avec l'institut Curie (Paris).

Informations complémentaires

Le/la candidat-e devra être titulaire d'un diplôme d'ingénieur et/ou d'un Master en Mathématiques appliquées, spécialisé en probabilités et/ou statistique.
De plus de bonnes aptitudes à communiquer et à rédiger en anglais sont requises.

On en parle sur Twitter !