En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F - Doctorant(e) - Impact du magnétisme sur les propriétés thermoélectriques de chalcogénures

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 27 avril 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6508-VERBAC-002
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 16 mars 2021
Nom du responsable scientifique : HEBERT Sylvie
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les propriétés de transport électronique peuvent être fortement modifiées par l'application d'un champ magnétique, et ce couplage conduit à des phénomènes tels que la magnéto-résistance géante ou colossale et à des applications dans le domaine de la spintronique. Ce couplage peut également impacter les coefficients de transport tels que le coefficient Seebeck et la conductivité thermique, grandeurs déterminantes pour les matériaux thermoélectriques qui permettent de convertir la chaleur en électricité via l'effet Seebeck. Au sein du CRISMAT, plusieurs familles de matériaux sont étudiées pour leurs propriétés thermoélectriques, et des effets intéressants ont été observés sous champ magnétique dans des oxydes [1] et sulfures [2, 3], avec en particulier une augmentation du coefficient Seebeck grâce à un état de spin désordonné.
Le but de cette thèse est d'étudier les propriétés thermoélectriques de chalcogénures de type spinelles et l'impact du champ magnétique sur ces propriétés en vue de leur optimisation. La richesse de cette famille des spinelles et des comportements électroniques et magnétiques associés permettra de sonder différents types de couplages. Le travail expérimental portera sur la synthèse de ces matériaux sous forme de polycristaux et cristaux, et sur l'étude de leurs propriétés magnétiques et de leurs propriétés de transport (résistivité, conductivité thermique et coefficient Seebeck) mesurées à basse et haute température (2K à 1000K) et en fonction du champ magnétique (jusqu'à 9T).

[1] : Antoine Maignan, Christine Martin, Oleg Lebedev, Jonas Sottmann, Lucie Nataf, François Baudelet, Sylvie Hébert, Raul Carbonio, Chem. Commun. 55, 5878 (2019).
[2] : David Berthebaud, Oleg I. Lebedev, Antoine Maignan, Sylvie Hebert, J. Appl. Phys.124, 063905 (2018).
[3]: Ulises Acevedo Salas, Ismail Fourati, Jean Juraszek, Fabienne Richomme, Denis Pelloquin, Antoine Maignan, Sylvie Hébert, Phil. Trans. R. Soc. A 377: 20180337 (2019).

Contexte de travail

Cette thèse sera réalisée dans le cadre d'un projet Labex (projet SPINTEP dans le cadre du Labex EMC3) entre le CRISMAT et le GPM à Rouen, et l'étudiant collaborera avec l'équipe du GPM sur l'étude des propriétés magnétiques de ces matériaux sondés par spectrométrie Mössbauer.

On en parle sur Twitter !